Giovanni Ceccarelli Trio - Météores

sortie le 12 mai 2011

Publié le 19 avril 2011
Giovanni Ceccarelli Trio - Météores

PRESENTATION DE L'ALBUM

« Météores » est un voyage musical dans lequel Giovanni Ceccarelli nous fait découvrir un esthétique sonore tout à fait exceptionnelle. Dès les premières notes de l'album, on notera le parfait équilibre que Giovanni Ceccarelli a souhaité respecter avec les amis de toujours qui l'accompagnent et qui composent ce trio d'exception : Ferruccio Spinetti à la contrebasse et le tout aussi talentueux batteur et percussionniste Francesco Petreni.

L'album est composé principalement d'œuvres originales à l'exception de deux grands hommages à la musique brésilienne qui occupe une place déterminante dans les constructions musicales de Giovanni Ceccarelli : « Oceano » (Djavan), « Chega de Saudade » (Jobim/De Moraes) et d'un clin d'œil à Herbie Hancock dans une version assez délirante de « Chameleon » qui conclue l'album, titre sur lequel la guitare « Hendrixienne » d'un Fausto Mesolella en état de grâce est venu se greffer.

Le Jazz de Giovanni Ceccarelli est doux, tendre, amoureux. Tantôt romantique, parfois mélancolique, la musique de Giovanni Ceccarelli nous parle, comme on parle à un ami (« Canzone per Ferruccio »), à son épouse (« Vanessa »), ou à son éternelle maîtresse (« Our Secret »).

« New Day in Kibuye » est un hommage aux survivants du massacre au Rwanda.

L'espace, le ciel sont très présents avec « Météores » qui donnera le titre de ce nouvel album, « I'm Flying » que David Linx a mis en parole et interprété, puis dans « The Ever-Changing Sky » et « Ti Odio » qui évoque le ciel changeant de Paris : « The Ever-Changing Sky », une mélodie à la fois forte et entêtante que l'on retrouvera en clôture de l'album avec le titre « Ti Odio » sur lequel Fausto Mesolella (Avion Travel) est venu poser un texte puissant qu'il récite d'une voix profonde et grave comme seuls les italiens en ont le secret. « Ti Odio » fera l'objet du tournage d'un clip vidéo réalisé par Marthe Le More, jeune cinéaste de talent.

« Météores » est décidément un très bel album qui s'écoute du début à la fin, sans en perdre une miette.

BIOGRAPHIE

Giovanni Ceccarelli, pianiste, compositeur et arrangeur, est Italien et vit à Paris.

Il commence ses études classiques au piano à l'âge de sept ans, puis découvre le jazz très rapidement dès sa prime adolescence. Musicien sensible et inventif, il privilégie principalement dans ses compositions la mélodie et semble composer et jouer ce qu'il se chante secrètement. Des mélodies où se mêlent romantisme et lyrisme et dont l'inspiration prend source dans les musiques qu'il affectionne tout particulièrement: le jazz bien entendu mais également la musique brésilienne. Au cours de ces dernières années, il crée de nombreux projets discographiques, comme « InventaRio » en 2010 (en coproduction artistique avec le contrebassiste italien Ferruccio Spinetti, en collaboration avec le guitariste, chanteur et compositeur brésilien Dadi et avec la participation de Ivan Lins, Marisa Monte, Pacifico et Petra Magoni), un album en collaboration avec le grand saxophoniste Lee Konitz (en trio avec le batteur Patrick Goraguer et le contrebassiste canadien Chris Jennings), un album avec son Quartet (qui inclue le saxophoniste Christophe Panzani, le contrebassiste Nicolas Rageau et le batteur Antoine Paganotti). Il collabore également avec le pianiste américain Eddie Wied avec lequel il enregistre aux USA son premier album comme leader, « The Street Dancer », un dialogue entre deux pianos. En 2009, il publie l'album « The Nights of the Beuscher » qui contient l'enregistrement de deux concerts avec le grand saxophoniste italien Massimo Urbani.

A la scène, Giovanni Ceccarelli joue et enregistre avec de grandes personnalités, telles que Amii Stewart, Nancy King, Tony Scott, Mark Murphy, Enrico Rava, Paolo Fresu, Fabrizio Bosso, Mark Murphy, Andrea Griminelli, Bob Wilber, Charles Davis, Gianni Basso, Antonello Salis, Rosario Bonaccorso, Rosario Giuliani, Gianluca Petrella, Nicola Stilo. Il s'est produit dans de nombreux festivals, clubs de jazz et théâtres en Europe, Asie, Amérique du Nord et du Sud et Australie.

À côté de son activité artistique, il est actif dans le champ didactique, enseignant sous la forme de cours réguliers, de séminaires et des stages dans le monde entier. Depuis 2000 il est président de l'Association Culturelle InJazz, qui organise des séminaires et des concerts en Italie.

Giovanni Ceccarelli Trio :

Giovanni Ceccarelli (Piano), Ferruccio Spinetti (Contrebasse), Francesco Petreni (Batterie)

Tracklisting & Crédits album Météores

1. The Ever-Changing Sky (G. Ceccarelli) 4'58

2. Oceano (Djavan) 5'45

3. Météores (G. Ceccarelli) 4'49

4. Canzone per Ferruccio (G. Ceccarelli) 4'48

5. Vanessa (G. Ceccarelli) 4'24

6. I'm Flying (G. Ceccarelli/D. Linx) 6'42 (feat. David Linx)

7. New Day in Kibuye (G. Ceccarelli) 4'16

8. Chega de Saudade (A. C. Jobim/V. De Moraes) 5'26

9. Facasi (F. Spinetti) 6'15

10. Our Secret (G. Ceccarelli) 4'59

11. Ti Odio (G. Ceccarelli/F. Mesolella) 2'48 (feat. Fausto Mesolella)

12. Chameleon (H. Hancock/P. Jackson/H. Mason/B. Maupin) 4'58 (feat. Fausto Mesolella)

Sortie le 12 mai 2011 chez Bonsaï


FERMER