Hélène Grimaud : nouvel album le 3 septembre 2007

BEETHOVEN : Concerto pour piano N° 5 "l'Empereur" - Sonate pour piano N° 28 enregistré avec la Staatskapelle de Desde, sous la direction de Vladimir Jurowski

Publié le 27 août 2007

En concert au théâtre des Champs-Elysées le 21 septembre!

Sa Biographie :

Hélène Grimaud naît à Aix-en-Provence en 1969. Elle étudie avec Jacqueline Courtin au Conservatoire d’Aix puis à Marseille avec Pierre Barbizet. A l’âge de treize ans, elle est admise au Conservatoire de Paris, où elle remporte le premier prix de piano en 1985. En juillet, aussitôt après avoir terminé ses études, elle enregistre la Deuxième Sonate et l’intégrale des Études-Tableaux op. 33 de Rachmaninov (Grand Prix du disque, 1986). Elle poursuit ensuite ses études avec Gyorgy Sandor et Leon Fleisher. L’année 1987 marque un tournant décisif dans sa carrière, avec des apparitions au MIDEM de Cannes et au festival de piano de La Roque d’Anthéron, son premier récital à Tokyo et une invitation de Daniel Barenboim à jouer avec l’Orchestre de Paris. Hélène Grimaud s’est depuis lors produite avec bon nombre des grands orchestres internationaux et des chefs les plus renommés.

1988 Joue pour la première fois pour le pianiste Dmitri Bashkirov, qui exercera une forte influence sur son jeu. Apparaît au Festival de Lockenhaus à l’invitation de Gidon Kremer, avec qui elle joue – Kremer et Martha Argerich auront eux aussi une importante influence sur sa carrière

1990 Débuts avec l’Orchestre de Cleveland, suivis d’apparitions avec le Philharmonique de Los Angeles, l’Orchestre symphonique de San Francisco, les Orchestres symphoniques de Baltimore et de Seattle, et bientôt avec d’autres grands orchestres d’Amérique du Nord et d’Europe. S’établit aux États-Unis; donne son premier récital new-yorkais au Metropolitan Museum. En Europe, fait ses débuts avec le Philharmonique de Saint-Pétersbourg dirigé par Temirkanov, jouant le Concerto no 2 de Rachmaninov au Festival d’Aix-en-Provence

1993 Tournée en Allemagne avec l’Orchestre symphonique de Göteborg sous la direction de Neeme Järvi

1995 Débuts avec le Philharmonique de Berlin sous la direction de Claudio Abbado dans le Concerto no 2 de Rachmaninov

1996 Grand succès pour sa tournée en Espagne avec Jeffrey Tate et l’Orchestre de chambre anglais. Joue avec Claudio Abbado et l’Orchestre des jeunes Gustav Mahler aux Festivals de Lucerne et de Pesaro

1997 Joue et enregistre le Concerto pour piano no 1 de Brahms avec Kurt Sanderling et la Staatskapelle de Berlin («enregistrement classique de l’année» à Cannes en 1999)

1999 Débuts avec le Philharmonique de New York, dans le Concerto no 4 de Beethoven sous la direction de Kurt Masur. Grimaud et le photographe J Henry Fair fondent à South Salem (Westchester County, NY) le Wolf Conservation Center, organisme privé, sans but lucratif, visant à promouvoir la sauvegarde de cette espèce menacée

2000 Débuts avec l’Orchestre symphonique de Boston et l’Orchestre de Philadelphie. Tournée en république Tchèque; à l’automne, elle est la soliste (avec Martha Argerich) d’une tournée en Europe de Michael Tilson Thomas avec l’Orchestre symphonique de San Francisco. Joue le Concerto no 4 de Beethoven avec le Philharmonique de Berlin et David Zinman et donne un récital en solo à la Philharmonie de Berlin qui est filmé pour retransmission à la télévision

2001/02 Fait ses débuts à Amsterdam avec l’Orchestre royal du Concertgebouw sous la direction de Riccardo Chailly, jouant le Concerto en sol de Ravel. Joue le Concerto no 4 de Beethoven à Paris et aux Proms de Londres avec l’Orchestre de Paris et Christoph Eschenbach (interprétation filmée et ensuite diffusée internationalement). En janvier 2002, elle est nommée officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres par le ministère français de la Culture

2002/03 Hélène Grimaud signe un contrat d’exclusivité avec Deutsche Grammophon. Tournée de concerts avec la Philharmonie tchèque et Vladimir Ashkenazy en Europe et au Japon. Donne la création mondiale d’une nouvelle œuvre d’Arvo Pärt au Tate Modern de Londres et se joint à Christoph von Dohnányi et au Philharmonia au Royal Festival Hall de Londres, donnant le Concerto pour piano de Schumann. Apparitions aux Proms de Londres et au Festival d’Édimbourg

2003/04 Hélène Grimaud enregistre le Credo d’Arvo Pärt en présence du compositeur; le disque comporte également la Fantaisie sur un ostinato de Corigliano et la Fantaisie chorale et la Sonate La Tempête de Beethoven (Choc du Monde de la musique, Diapason d’or, 2004). Tournée en compagnie de l’Orchestre de chambre d’Europe et Jukka-Pekka Saraste. En novembre 2003 paraît à Paris son livre Variations sauvages, où Hélène Grimaud parle de sa vie de musicienne et de son travail écologique avec les loups

2004 Joue le Concerto no 4 de Beethoven à San Francisco sous la direction de Vladimir Ashkenazy et fait une tournée aux États-Unis en compagnie de l’Orchestre national russe avec le Concerto no 3 de Bartók. Grimaud donne le Concerto l’«Empereur» de Beethoven lors d’une tournée européenne avec Michael Gielen. Parmi ses autres engagements cette année, elle joue le Concerto en ré mineur de Brahms à Stockholm et aux Proms de Londres, le Concerto en sol de Ravel au Japon et le Concerto no 2 de Rachmaninov en Allemagne et en France. Récitals à Vienne, Ludwigsburg, Amsterdam, et en duo avec Truls Mørk à Paris. Enregistre les Deuxièmes Sonates de Chopin et de Rachmaninov, avec la Barcarolle et la Berceuse de Chopin, ainsi que le Concerto no 3 de Bartók avec Boulez et le l’Orchestre symphonique de Londres (Prix des critiques de disque allemands, Prix de l’Académie du disque, Tokyo, 2005; Midem Classic Award, 2006), les deux CD paraissent en 2005

2005 Engagements aux États-Unis et en Europe, concert aux Proms de Londres. Tournée européenne avec l’Orchestre symphonique de la SWR et Sir Roger Norrington. Récitals à Atlanta, Londres, Paris, Berlin, Munich et tournée au Japon. Au printemps, elle enregistre Réflexions, musique inspirée par Clara Schumann, avec le Concerto pour piano de son mari Robert, des lieder de Clara elle-même, ainsi que de la musique de chambre de Brahms (parution en janvier 2006). Prix Echo dans la catégorie «instrumentiste de l’année»

2006 Apparitions aux États-Unis, en Europe et au Japon avec l’Orchestre symphonique de Londres, l’Orchestre de chambre d’Europe, le Philharmonique de Saint-Pétersbourg, la Philharmonie de chambre allemande, l’Orchestre symphonique de San Francisco, l’Orchestre Gulbenkian, les Orchestres symphoniques de Vienne et de Bamberg (Proms de Londres); récitals au Carnegie Hall de New York, avec l’Ensemble de chambre de l’Orchestre symphonique de Londres et dans plusieurs festivals, dont celui de Lucerne et le Festival de musique de Brême

2007 Concerts aux États-Unis, au Canada et en Europe avec les Orchestres symphoniques de Dallas, de Chicago et de Toronto, le Philharmonique de New York, l’Orchestre national de Russie, le Philharmonique de Saint-Pétersbourg, la Philharmonie de chambre allemande de Brême, le Philharmonique de Berlin et la Staatskapelle de Berlin. Elle joue le Concerto l’«Empereur» de Beethoven en tournée à travers l’Europe avec la Staatskapelle de Dresde (sous la direction de Fabio Luisi), ainsi qu’avec l’Orchestre philharmonique de Strasbourg en France et en Allemagne, et avec l’Orchestre de Philadelphie aux États-Unis. Récitals à Los Angeles (Walt Disney Concert Hall), au Luxembourg, à Vienne (avec le Quatuor Hagen) et en Allemagne (concert notamment avec Thomas Quasthoff à Baden-Baden). Apparitions au Festival estival de Caramoor avec l’Orchestre de St. Luke, au Festival de Verbier (avec Maisky et Quasthoff), et au Festival de Salzbourg. Son enregistrement du Concerto no 5 pour piano de Beethoven avec la Staatskapelle de Dresde sous la direction de Vladimir Jurowski sort en CD le 3 septembre.


FERMER