Premier album de Justice

Album "t", accessible sous MySpace. Justice : deux DJs parisiens, propulsés à l'international grâce à MySpace

Publié le 07 juin 2007

Justice, composé de Xavier de Rosnay et Gaspard Augé, a radicalement conquis les branchés parisiens en balançant ses deux premiers tubes sur les dancefloors parisiens (« Never Be Alone » et « Waters Of Nazareth »).

En créant le buzz sur MySpace, le site de socialisation a été leur meilleur tremplin pour se propulser en dehors de la France. Boostés par leur soudaine popularité, ils sont invités à mixer aux quatre coins du monde et vont bientôt partir en tournée aux Etats-Unis. Ils ont aujourd’hui près de 80 000 amis et totalisent près de 3 millions d’écoutes sur leur profil MySpace! Justice, dont la terre entière, enfin la partie du globe qui aime danser et qui prononce désormais leur nom avec émotion et attend le premier album de pied ferme, s’est imposé dans le monde entier comme les dignes représentants d’une nouvelle « French Touch ».

Le 14 mai 2007, ils ont mis le feu au Club Le Paris Paris avec leur premier album en l’honneur du lancement de MySpace Nuit, le nouvel espace communautaire sur le net dédié au monde de la nuit.

«†» le premier album de Justice, qui s’écoute aussi bien à la maison qu’en club, est une merveilleuse claque pour les oreilles et les pieds. Une sorte d’opéra musical, emprunt de symboles baroques et religieux, où les guitares copulent avec les violons, où les beats déchiquettent les mélodies, où l’électro règle son compte au rock et où la pop se prend un sacré coup de botox. Rarement, dans l’histoire de l’électro française, un premier disque n’avait placé la barre aussi haut. Ainsi soit-il.

Les autres écoutes exclusives sur MySpace France du mois de juin 2007


FERMER