Premier Album de Stacey Kent avec le Label Blue Note

Breakfast On The Morning Tram

Publié le 27 juillet 2007

La chanteuse de jazz Stacey Kent a signé avec Blue Note Records.

Son premier album sur ce nouveau label sera publié à l’automne prochain.
Il sera produit par son mari, le saxophoniste britannique Jim Tolimson, dont le dernier album, “The Lyric” (avec Stacey), a été primé meilleur album de 2006 aux Jazz Awards de la BBC.

“Blue Note est le label qui me correspond le mieux, dit Stacey. C’est celui dont je rêvais lorsque j’étais enfant. En signant avec Blue Note, je ressens ce que Steffi Graf a dû ressentir la première fois qu’elle est entrée sur un court de Tennis, pour affronter Martina Navratilova. J’ai toujours eu un profond respect pour ce label et ses artistes : tant de personnalités et de façons différentes de s’exprimer à travers la musique, avec une telle intégrité et une telle âme ! Faire partie de cette famille et de cette histoire est un rêve devenu réalité.”

Kazuo Ishiguro
Sur cet album, la grande première pour Stacey Kent est la présence de chansons originales écrites en collaboration avec Kazuo Ishiguro, auteur lauréat des prix littéraires Booker et Whitbreat. La première association avec ce dernier date de 2002 lorsqu’il a choisi l’enregistrement de “They Can’t Take That Away From Me”, par Stacey, comme disque à emporter sur une île déserte lors d’une émission de la radio BBC. Après quoi, il a rédigé les notes de pochette de son album “In Love Again”. Sa faculté d’apprécier l’art de Stacey est telle qu’il est vite apparu comme un choix évident de parolier sur ce nouvel opus. Le fruit de cette collaboration est quatre chansons inédites composées par Jim Tomlinson dont les paroles ont été écrites par Kazuo.

Cet album
Stacey est très imprégnée par le répertoire romantique dans lequel elle puise depuis le début de sa carrière, mais elle aime aussi la country et la musique folk de son Amérique d’origine. Stacey puise l’inspiration dans les montagnes du Colorado où, avec Jim, elle passe une partie de l’année à jouer de la guitare, à chanter et recharger ses batteries. Ainsi, la magnifique “Landslide”, écrite par Stevie Nicks de Fleetwood Mac au Colorado, figure au menu du disque.

Le Cinéma
L’amour de Stacey pour le cinéma est évident et se ressent dans son répertoire. Elle reprend dans cette album “Samba Saravah”, extraite de la bande originale du film “Un Homme et Une Femme” de Claude Lelouch.

Optimisme
Même lorsqu’elle interprète les chansons tristes et douces-amères de son répertoire, un optimiste indéniable transparaît dans la voix de Stacey. “What A Wonderful World”, “So Many Stars” et “Never Let Me Go” sont des véhicules idéaux pour apprécier le mélange délicat de désespoir et de détermination que propose Stacey. Elle est également connue pour le côté léger et joyeux d’une partie de son répertoire, notamment en concert, représentée par “Hard Hearted Hannah”.

Français
Ayant vécu et étudié à Paris comme son grand-père avant elle, Stacey a baigné dans la musique et la littérature française dès son plus jeune âge. Evidemment, chacun de ses retours en France en tant qu’artiste résonne d’une manière particulière. Son album de 2003, “The Boy Next Door”, qui incluait deux titres en français, a été certifié or en France. Ce disque propose quelques-unes de ses chansons favorites dans la langue de ce pays, signées Serge Gainsbourg.


STACEY KENT
“Breakfast on the Morning Tram”
Sortie française: 10 Septembre 2007

1. The Ice Hotel (Jim Tomlinson/Kazuo Ishiguro) 5.28
2. Landslide (Stevie Nicks) 3.48
3. Ces Petits Riens (Serge Gainsbourg) 3.21
4. I Wish I Could Go Travelling Again (Jim Tomlinson/Kazuo Ishiguro) 4.07
5. So Many Stars (Sergio Mendes/M & A Bergman) 4.00
6. Samba Saravah (B Powell/P Barouh / V deMoraes) 3.50
7. Breakfast on the Morning Tram (J Tomlinson/K Ishiguro) 5.54
8. Never Let Me Go (Jay Livingston/Ray Evans) 4.39
9. So Romantic (J Tomlinson/K Ishiguro) 5.00
10. Hard Hearted Hannah (Bob Bigelow/Charles Bates/Jack Yellen & Milton Ager) 4.49
11. La Saison des Pluies (Serge Gainsbourg) 2.48
12. What a Wonderful World (G Douglas/G D Weiss/B Thiele) 4.26

Stacey Kent, voix
Graham Harvey, piano & Fender Rhodes;
John Parricelli, guitares;
Dave Chamberlain, contrebasse;
Matt Skelton, batterie & percussions;
Jim Tomlinson, ténor, alto & soprano sax, flûte.

Enregistré, mixé et masterisé aux Studios Curtis Schwartz, Angleterre, en mars et avril 2007 par Curtis Schwartz
Produit par Jim Tomlinson pour Token Productions
Arrangé par Jim Tomlinson & Stacey Kent


STACEY KENT EN CONCERT EN FRANCE CET AUTOMNE

12/10 Bordeaux

13/10 Avignon / Le Thor

16/10 Annemasse

17/10 L'Olympia, Paris

19/10 Massy

20/10 Beziers

23/10 Vendenheim

21/11 Reims

14/12 Draguignan


FERMER