Rechercher une Offre d'emploi

Comment se comporter en entretien d'embauche ?

Petite cheklist indispensable pour réussir votre entretien. A lire absolument

Publié le 07 mars 2013
Comment se comporter en entretien d'embauche ?
Copyright Fotolia JPC-PROD

Un entretien d'embauche se déroule, la plupart du temps, en face à face.

Pourtant, bien souvent, il est possible d'en passer un par téléphone ou encore en visio-conférence. Bien qu'il puisse n'y avoir qu'un seul interlocuteur, vous n'êtes pas à l'abri de vous retrouver face à un jury.
Si l'entretien d'embauche permet au recruteur de se faire une idée sur le candidat, il faut connaître les bons conseils pour réussir cette étape cruciale !
Quelle qu’en soit la forme, un entretien d'embauche se déroule toujours de la même façon.



  • A faire AVANT un entretien d'embauche


Il est recommandé de se renseigner le plus possible sur l'entreprise !
Rien n'est plus désagréable pour un recruteur que de rencontrer un candidat qui semble peu intéressé par son futur poste.
Pour cela, renseignez-vous sur le secteur d'activité de l'entreprise, son chiffre d'affaires, le nombre d'employés, etc...

Il est également bon de connaître les missions du poste pour lequel vous postulez.
Ainsi, prenez le temps de lire attentivement l'annonce déposée par le recruteur et repérez les informations importantes vous concernant : les horaires de travail, le salaire, les missions, la charge de travail, les responsabilités, etc...

Par ailleurs, n'hésitez pas à vous entraîner à l'oral !
L'oral est un travail difficile pour beaucoup de personnes : trac, palpitations, stress...
Pourtant, vous n'avez pas le choix, il faut savoir vous vendre !
De même, il faut à tout prix s'attendre aux questions de l'employeur pour ne pas être pris de court. Les tics de langages sont à proscrire et, petit conseil, évitez les expressions bateau comme « au jour d'aujourd'hui ».

En outre, pensez d'ores-et-déjà  dans quelle fourchette de salaire vous pourrez proposer votre candidature au recruteur.
Évitez d’en demander trop, vous ne seriez pas retenu.
A contrario, si vous demandez un salaire en-dessous de vos compétences, cela peut également vous porter préjudice car le recruteur risque alors de penser que vous vous sous-estimez...

Dernière chose, arrivez à l'heure !
La ponctualité est très importante et un recruteur préférera une personne ponctuelle, voire quelque peu en avance, plutôt qu'une personne arrivant au dernier moment.
A bon entendeur !


  • Vous passez la porte du bureau du recruteur...



Vous y êtes. Vous ne pouvez plus faire demi-tour alors inspirez un grand coup et lancez-vous !
Sans vouloir vous mettre trop de stress, sachez que les cinq premières minutes sont décisives. Aussi, n'oubliez pas le conseil de ponctualité...

Pour ce grand jour, vous avez soigné votre apparence : tenue vestimentaire en conséquence mais pas de tenue de soirée non plus ! Il faut savoir doser.
Ne vous jetez pas sur le premier siège que vous voyez, même si vos jambes sont comme un arbre en pleine tempête. Attendez qu'on vous invite à vous asseoir.


De même, avant d'entrer, n'oubliez pas d'éteindre votre téléphone (éteindre, pas sur mode vibreur !).

N'oubliez pas de saluer le(s) recruteur(s) d'une poignée de main ferme mais pas trop.
Souriez et restez naturel. Un sourire crispé laissera carte blanche au recruteur pour vous déstabiliser (même si ce n'est pas là son principal intérêt).
Présentez-vous lorsqu'on vous le demande mais ne coupez pas la parole au recruteur.
Il n'y a rien de plus rédhibitoire.

 

  • Quelques questions classiques pour vous préparer


Parlez-moi de vous ?
Quelles sont vos qualités ? Et vos défauts ?
Comment vous voyez-vous dans 5-10 ans ?
Pourquoi avoir postulé pour ce poste ?
En quoi vos compétences pourraient-elles nous être utiles ?
Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?
Pourquoi êtes-vous resté si longtemps au chômage ?
Êtes-vous autodidacte ?

Aurély-Madelen J


FERMER