Qui se cache derrière un site et comment éviter les arnaques de faux marchands


Utilisez la base whois
Qui se cache derrière un site et comment éviter les arnaques de faux marchands

Les courses pour la rentrée scolaire ne se résument plus à l'achat de gommes et de crayons, mais à des articles de grande valeur tels que les tablettes et les ordinateurs portables, alors pour beaucoup, la chasse aux bonnes affaires en ligne est primordiale. Selon une étude menée par la Fage, cette année, le coût de la rentrée étudiante augmentera de 2% par rapport à 2012, portant son prix à près de 2 500 euros pour un élève entrant à l'université. Parmi l'ensemble de ces dépenses, plus de 7%* est consacré à l'achat de vêtements, de livres et d'appareils informatiques : autant de produits que les étudiants préfèrent dorénavant se procurer sur Internet.

Les fraudeurs, eux aussi, sont attentifs aux acheteurs en ligne. Dans une précédente étude, MarkMonitor, société de protection des marques, a détecté plus de 23 000 annonces de vente de tablettes contrefaites, clonées ou vendues sur un marché parallèle.

 

MarkMonitor a quelques conseils simples pour permettre aux étudiants d'éviter de se faire arnaquer lorsque vous cherchez à économiser de l'argent en ligne sur les articles de rentrée :


• Faites attention à ce que vous recherchez. Les contrefacteurs utilisent des mots clés saisonniers comme « rentrée scolaire » à leur avantage. Ils ajoutent également des termes comme « pas cher » ou « rabais » devant un nom de produit ou par catégorie.
• Portez une attention particulière sur le nom du site dans la barre d'adresse. Souvent, les fraudeurs vont acheter un brandname.com mal orthographié, une technique appelée « typosquatting », pour détourner le trafic vers les sites de e-commerce de contrefaçon ou même vers des sites pour adultes.
• Méfiez-vous des produits bradés. Comme dit le dicton, si cela semble trop beau pour être vrai, ça l'est probablement. Les faussaires sont devenus plus sophistiqués dans leurs techniques de tarification, mais tentent toujours d'attirer les consommateurs peu méfiants avec la promesse de l'affaire du siècle.
• Vérifiez la réputation du revendeur : le site ou le vendeur est-il mentionné sur l'un des sites d'alerte à l'arnaque ? Effectuez une recherche « vendeur + escroquerie » et voir ce qui en ressort.

 

* Selon une étude de l'UNEF sur le coût de la vie étudiante 2013-2014

Alors que faire?

Tout simplement utiliser la base whois qui répertorie les noms de domaines et les prorpitéaires de ces noms de domaines. Vous aurez rapidement une idée de qui se cache derrière un site et ou se situe le marchand. Une localisation en Chine devra par exemple attitrer votre attention si les prix des produits censés être de grandes marques sont vraiment très bas.

Dans la pratique depuis ce site https://www.markmonitor.com/ en bas de page vous pouvez interroger la base Whois pour les noms de domaines se terminant en .com ou .net par exemple.

Dans notre exemple, pour google.com on découvre l'adresse du REGISTRANT, le déposant / propriétaire du domaine qui est Google Inc et au passage on a l'adresse de Google à Mountain View!

En savoir plus Publié le 09 septembre 2013

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Veille et Webmarketing

Veille et Webmarketing

En collaboration avec AustralisIntelligence.com découvrez l'art de la veille sur Internet, l'Intelligence marketing mais aussi les techniques de webmarketing . Très utile pour vos travaux de recherche (mémoire , thèse ...) mais également si vous avez un projet de création de site durant vos études ou une fois votre diplôme en poche.

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Rechercher sur capcampus

FERMER