Interview de Julie Bernardin

Créatrice de bijoux uniques et sublimes !

Publié le 05 juillet 2007
Interview de Julie Bernardin

Capcampus

Sur quels concepts se base la marque ? Quel état d'esprit ?

Julie Bernardin

Une Bijouterie Fantaisie Haut de Gamme différente car ludique, décalée, funky, girlie, sexy. Des toutes petites séries et des pièces uniques avec un principe de base : il faut qu'il se passe quelque chose !


Capcampus

Pouvez vous nous présenter vos collections ?

Julie Bernardin

Mes collections sont le reflet de coups de coeur, chaque bijou raconte une histoire et porte un nom symbole l'illustrant. En ce moment : Girlie avec un agneau associé à des perles d'eau douce à porter sur un sautoir : le Silence des Agneaux, Pop avec une cigarette agrémentée de Swarovski à accrocher sur son portable : Fumer tue !, Rock'n Roll avec une guitare enchaînée d' aluminium noir parsemé d'hématites à épingler à son jeans : I Love Jimmy, Décalée avec une tête de poupée Vintage 70 à accrocher à son portable : J'ai perdu la tête, Héroïque avec un Batman enchaîné maintenu par des perles en argent à accrocher à son sac : Qu'il est Bat !

Capcampus

A qui vous adressez-vous ?

Julie Bernardin

A des femmes et à des hommes à l'esprit ouvert, qui veulent des bijoux différents, drôles, hors normes. Beaucoup de gens de la Mode, de la Musique et du Cinéma ...

Capcampus

D'où vient le nom 4 me ?

Julie Bernardin

D'une association d'idées venant du fait qu'il s'agissait au départ de bijoux de portable, donc 4 my cell only m'est venu, puis 4 Me avec le développement de la marque. Aujourd'hui, la marque devient Julie Bernardin et la boutique reste 4 Me by Julie Bernardin.

Capcampus

Ou peut on trouver vos créations ? a quel prix ?

Julie Bernardin

Mes bijoux sont en vente à Paris, dans ma boutique située dans le Marais, 115 rue Vieille du Temple, mais aussi à Saint Tropez, en Italie, au Japon, à New-York, Londres, Berlin, Honk Kong, ... Ils seront également en vente aux Galeries Lafayette à partir de mi-Août. Ils sont aussi en vente sur mon site internet www.juliebernardin.com Les prix varient entre 45€ pour des bijoux de portable et 300€ pour des sautoirs en petites séries. Les pièces uniques ou commandes spéciales varient entre 150€ et 500€.

Capcampus

Etre la petite fille du créateur du Crazy Horse, est ce que cela aide pour se lancer dans le milieu de la création ?

Julie Bernardin

Non au contraire, cela est beaucoup plus difficile d'être crédible quant on porte le même nom que quelqu'un de connu.

Capcampus

Quels sont vos projets de développement ? Allez vous créer d'autres accessoires de mode ?

Julie Bernardin

Je souhaite aujourd'hui trouver de nouveaux clients à l'international pour développer et asseoir ma marque. Je souhaiterais développer un concept de bijoux pour vêtements ainsi qu'une petite collection de t-shirt.

Capcampus

Quel est votre parcours professionnel ? Votre cursus scolaire ?

Julie Bernardin

J'ai suivi toute ma scolarité à l'Ecole Active Bilingue à Paris, j'ai obtenu un Bac B et j'ai ensuite intégré Esmod puis le Studio Berçot. Mon parcours professionnel est quand à lui chaotique, Assistante de Collection chez Isabel Canovas, puis Chargée de Communication à l'Espace Kronenbourg Aventure, j'ai ensuite décidé de me lancer seule. Cela n'ayant pas été une réussite, j'ai dirigé la filiale d'une société italienne de linge de maison haut de gamme qui cherchait à s'implanter en France. J'ai été remerciée après plus de 7 ans et me suis alors occupée de ma fille quelque temps avant de décider de me lancer.

Capcampus

Votre pire souvenir dans la création d'entreprise ?

Julie Bernardin

J'avais moins de 25 ans et j'ai décidé de me lancer en vendant des objets de décoration sur les marchés. Je n'avais aucune idée quant aux charges, à la comptabilité, etc... Cela a été un échec cuisant et j'ai dû rembourser mes dettes pendant plus d'un an !

Capcampus

Et le meilleur ?

Julie Bernardin

Le jour où Charlie Watts des Rolling Stones est entré dans ma boutique et a acheté plusieurs de mes bijoux.

Votre devise ?

Julie Bernardin

Faire ce que l'on aime.

Capcampus

Un dernier mots à nos lecteurs ?

Julie Bernardin

Persévérez dans ce que vous entreprenez !


Professionnels


Interview de professionnels de la mode : Pour mieux connaître les acteurs de ce secteur mythique, quelques portraits et interviews de professionnels de la mode.


FERMER