Allons nous vers une réduction de l'espérance de vie en Europe?


C'est le résultat d'une étude de l'OMS, l'organisation mondiale de la santé
Allons nous vers une réduction de l'espérance de vie en Europe?

L'organisation mondiale de la santé vient de publier les résultats d'une étude sur l'espérance de vie en Europe et d'autres problèmes de santé publique sur ce continent. Selon ce rapport rendu public hier par les experts de cette institution, on tend vers une réduction de l'espérance de vie sur le vieux continent.

Pour les auteurs de cette étude, de nombreux facteurs seraient à l'origine de cette situation. Parmi ces éléments de risque constituant de véritables problèmes de santé publique dans les différents pays de la région européenne, on peut citer l'alcoolisme. Cette étude révèle par exemple que la consommation annuelle d'alcool par personne en Europe est de 11 litres.

Le surpoids et l'obésité sont également pointés du doigt comme étant l'un des 3 principaux facteurs de risques de mortalité prématurée sur le continent européen. Selon le rapport récemment publié par l'organisation mondiale de la santé, environ 59% de la population européenne est obèse ou en surpoids en 2014.

Enfin, le tabagisme fait en outre partie des facteurs ayant un effet néfaste sur l'espérance de vie en Europe. Et pour cause, 30% de la population en Europe fume.

De manière générale, on peut retenir de ce rapport que le vieux continent possède le taux le plus important au plan mondial pour ce qui est de la consommation d'alcool et le tabagisme. Concernant le surpoids et l'obésité, l'Europe a le deuxième taux le plus élevé après la région des Amériques.

Si cette étude permet de savoir que la future génération aura une espérance de vie moins élevée en Europe, elle ne manque cependant de relever les progrès réalisés dans de nombreux pays afin de réduire ces principaux facteurs risques. Les politiques mises en œuvre ont conduit à une baisse notable de ceux-ci. L'organisation mondiale de la santé exhorte donc les différents pays de la région européenne à poursuivre ces différentes actions.



En savoir plus Publié le 28 septembre 2015

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Santé

Santé

Etre bien dans son corps, c'est capital pour être bien dans sa tête. Pour être au top, une série de rubriques à consulter absolument.

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Rechercher sur capcampus

FERMER