Respiration et ses bienfaits

L'intérêt de respirer bien

Publié le 26 avril 2009

Quoi de plus naturel et spontané que de respirer

Base de la vie humaine et processus le plus élémentaire qu'il soit, la respiration semble aller de soi, néanmoins il est à savoir qu'elle peut être travaillée de manière à pouvoir bénéficier de ses diverses vertus.
Relaxante, revigorante, vivifiante... On a tout intérêt à savoir contrôler son souffle selon ce que l'on recherche.
D'où l'intérêt d'apprendre à respirer...Bien

La respiration est au cœur de tout.Première de nos fonctions vitales, nos cellules ayant besoin d'oxygène pour pouvoir fonctionner.
L'oxygène participe au bon maintien de tous nos tissus qu'ils soient organiques, dermatologiques, musculaires et autres.

Nul ne peut nier le lien entre sentiments divers et respiration ou entre. On en a tous fait une fois l'expérience, quand nous étions anxieux et que notre respiration s'accélérait par exemple.
On sait tous également le bien que cela procure d'avoir une respiration saine et profonde. On aura pu le constater quand on se forçait à respirer plus lentement de manière à récupérer un rytme cardique soutenu. Par exemple après un gros effort physique.

Rappellons que les mauvaises émotions engendrent une mauvaise respiration (par conséquent, une mauvaise respiration engendre d'autres problèmes biologiques notamment).Nous sommes alors dans le symptôme,le psychosomatique ou quand le corps est relié à l'esprit.

Exemples symptômes dûs à une mauvaise oxygénation: spasmophilie, apnée du sommeil...

Inconsciente quand on dort, la respiration est certes, le plus souvent incontrôlée mais elle peut être maîtrisée pourvu que l'on se concentre dessus.
Nous avons la possibilité d'agir sur notre souffle. Il suffit juste d'y penser.

Le yoga a très bien intégré ce principe et se base complètement dessus.

Respiration et action minceur ?

La respiration abdominale ou la meilleure respiration qui soit

La respiratiopn abdominale est la respiration profonde, donc la plus bénéfique car elle permet de se concentrer sur sa propre respiration et optimise la capacité d'entrée d'air dans les poumons contrairement à la respiration classique qui est superficielle. Ce type de respiration là remplit de manière la plus optimale les poumons. Elle a en outre nombreux bienfaits, d'ailleurs des sports comme le yoga se fondent dessus. Ce type de respiration est, entre autres, un allié minceur :

Et si bien respirer nous aidait à rester svelte ?

Exo minceur: Gym toute douce pour abdos en béton

La respiration profonde est idéale pour conserver un ventre plat en gainant le ventre et massant l'appareil digestif.
Pour ce faire, rien de plus simple:
Prenez vous une minute où vous inspirerez profondément et expirerez doucement en gainant le ventre. (Faites un "o" avec la bouche pour diminuer le débit d'air)
Maintenez la position gainée quelques secondes et recommencez.
Pensez à faire régulièrement cet exercice tout simple et facile à faire dans n'importe quelle circonstance.
En prime, cela vous déstressera.

Respiration lors de l'effort musculaire

Il est essentiel de se concentrer sur sa respiration lors d'exercices de musculation. Cela décuple l'efficacité de l'exercice effectuée, renforçant le muscle sollicité du fait de l'oxygénation du muscle.

Une règle à retenir :

- Inspirer lors du repos
- Expirer lentement lors de l'effort
Le saviez vous ?
Quand sentir aide à perdre du poids
L'odorat serait une arme aide-minceur selon l'étude Smell and Taste Treatment Research de Chicago effectué par le Dr. Hirsch.
cf http://www.smellandtaste.org/
L'étude consiste à faire sentir une odeur particulière au sujet, passant par les récepteurs nasaux qui informent au cerveau le signal olfactif.
Le signal olfactif étant stimulé, il déclenche le sentiment de satiété présent dans l'hypothamus qui est l'indicateur de nos goûts personnels (plaisant, rebutant, agréable...).
L'hypothamus envoie l'information de satiété à tout le reste du corps . La conclusion a cette recherche est que sentir fait maigrir en suscitant la sensation de satiété.

Comment profiter d'un air sain ?

Naturellement, pas de bon air dans une pièce poussiéreuse, c'est tout bonnement impossible. Veillez à conservez un lieu propre et aéré.
Aspirez, dépoussiérez régulièrement et nettoyez vos surfaces avec de la Javel.

Certains substituts peuvent être complémentaires à une bonne oxygénation à condition d'être bien positionnés et que le lieu soit préalablement nettoyé :

Les plantes vertes => vertus assainissantes placez les de manière homogène dans la maison.
Le purificateur d'air ou ionisateur (qui crée les précieux ions négatifs) à ne pas mettre face à un mur, le mur absorberait tous les bons composants et l'appareil ne serait plus d'aucune utilité. Il faut veiller à mettre l'appareil au centre de la pièce.
Le plus intéressant à respirer sont les ions négatifs, on en trouve en quantité considérable dans les forêts et aux bords de plages notamment.
De quoi vous convaincre de la traditionnelle cure de santé en famille ou en amoureux, la bonne vieille promenade dominicale qui est bénéfique pour tous.




Elodie Ballonad
FERMER