Cap sur le Kin Ball: Connaissez vous ce nouveau sport?


Le gros ballon de Kin-Ball fait une entrée non discrète parmi les sports collectifs
Cap sur le Kin Ball: Connaissez vous ce nouveau sport?

Ce sont deux nouveaux clubs qui ouvriront leurs portes à partir du 16 septembre 2013. Le gros ballon de Kin-Ball fait une entrée non discrète parmi les sports collectifs. IL rassemble de plus en plus d’adeptes en France, et partout dans le monde. La LKBP, Ligue de Kin-Ball Paris et Ile-de-France invite à une initiation tous ceux qui n’auraient pas encore eu la chance de découvrir ce sport émergent.

Le gros ballon fait son show

On l’attendait tous et ce n’est pas un, mais deux clubs de Kin-Ball qui s’ouvriront pour la rentrée 2013 à Paris et dans sa région. Il y avait déjà 20 clubs présents en France, un Championnat de France trépidant et une équipe de France très performante, mais la Ligue Kin-Ball Paris et Ile-de-France crée les deux premiers clubs sur la scène parisienne, le Paris 13KB et le NKB – Noisy Kin-Ball. Elle inaugurera l’ouverture des deux premières salles d’entraînement de Kin-Ball dans le treizième arrondissement de Paris ainsi qu’à Noisy-le-
Grand.

Le Kin-Ball, c’est le sport qu’on attendait tous. Le sport qui s’adapte à toutes les envies :

  • Pour les plus petits qui cherchent à se dépenser et à découvrir l’esprit d’équipe,
  • pour les jeunes qui veulent trouver une activité fun et innovante, mais aussi sportive,
  • pour les adultes qui recherchent quelque chose de différent tout en se dépensant physiquement.


Le sport Kin-Ball est né en 1986 au Québec à l’initiative de Mario Demers, éducateur sportif à l’époque. Soucieux de la difficulté des jeunes à entreprendre une activité physique régulière et de l’augmentation de l’obésité, il créa ce sport collectif, ludique et original. Il avait pour objectif d’inventer un sport où il n’y a pas de personnes privilégiées, où l’on a besoin de toute l’équipe pour marquer des points et où l’on se dépense tout en prenant du plaisir et ainsi retrouver le goût pour l’activité physique. C’est un pari réussi puisque ce sport compte aujourd’hui 3,8 millions de pratiquants dans le monde.

Après les vacances c’est la remise à niveau,
Qu’est ce que le Kin-Ball déjà ?


L’heure est à la rentrée, et pour tous ceux qui auraient oublié les cahiers de vacances de cet été, voici un petit rappel de ce sport ludique et original. Le principe de ce sport, c’est de réunir trois équipes de quatre personnes sur un terrain de 21m x 21 autour d’une balle d’1m22 de diamètre pesant moins d’1kg.

L’objectif est simple, c’est de ne jamais faire toucher la balle au sol.

Une équipe appelle une des deux autres équipes adverses juste avant de lancer la balle.
L’équipe appelée doit récupérer la balle avant qu’elle ne tombe par terre, avec n’importe quelle partie du corps. Si l’équipe appelée y parvient, c’est à son tour d’attaquer. Dans le cas contraire, elle remet en jeu la balle et donne des points aux deux autres équipes adverses.
La 1ère équipe à remporter 3 périodes de 12 points gagne le match.


Les phases de jeu sont rapides puisqu’elles durent entre 10 à 20 secondes en moyenne. On essaie de renvoyer la balle le plus rapidement possible pour que l’adversaire n’ait pas le temps de la récupérer.


Le détail qui fait toute la différence


Il est certain qu’avec un ballon d’1m22 de diamètre, le Kin-Ball s’impose physiquement de par sa corpulence. Loin d’être complexé par cette apparence, ce n’est pas la seule chose qui le différencie. Tous les pratiquants le diront, sans exception, sa spécificité se fait autour de ses valeurs, véritable code d’honneur des Kin-Balleurs.


Les trois valeurs essentielles du Kin-Ball :


La coopération : Tous les joueurs d’une équipe doivent être en contact avec le ballon quand on le lance ; il n’y a donc pas de laissé-pour-compte.

Le fair-play : Aucune contestation n’est permise sur le terrain que ce soit vis-à-vis de ses adversaires, de sa propre équipe ou encore de l’arbitre. Seul le capitaine de l’équipe peut demander des explications dans le cas d’une faute prononcée par l’arbitre.

L’esprit d’équipe : Quand on arrive à un niveau avancé, il est intéressant de mettre en place des phases tactiques pour surprendre ses adversaires et gagner des points. L’entente entre les équipiers est essentielle.

En savoir plus Publié le 12 septembre 2013

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Surf, Coin des surfeurs

<champ NOM>Surf, Coin des surfeurs

Surf, planche pour les étudiants et jeunes, Glisse, Fun, Skate ... : découvrez l'actualité du Fun et de la Glisse, du surf , du skate, du kite , et de tous les sports 100% Fun et Glisse ! C'est aussi l'actu mode et les tendances sportswear glisse et fun.

A LIRE ÉGALEMENT

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
FERMER