Organiser une Troc-Party : version moderne d'un remède anti-crise

De nos jours, la troc-party se définit comme une approche moderne de l’échange.

Publié le 08 avril 2013
Organiser une Troc-Party : version moderne d'un remède anti-crise

Elle consiste en une réunion organisée à l’avance en vue de s’échanger les affaires qui ne servent plus, afin de repartir avec de nouveaux objets.

En ces périodes de crise, la troc-party devient le rendez-vous palpitant de nombreux adeptes. Mettant en jeu les principes du repérage et de la négociation, la troc-party permet de se débarrasser de toutes les vieilleries en les échangeant contre des objets qui pourraient encore être utiles. Lors d'une troc-party, tout peut s'échanger : vêtements, livres, chaussures, services, etc. sauf l'argent !

Pour mettre la planète mais aussi son portefeuille à l'abri des dangers, cette nouvelle tendance éco-chic tend à s'effectuer sous de nombreuses autres modalités. Ainsi, il devient fréquent de trouver de l'apéro-troc, des soirées-troc, des trocs de maisons ou des trocs de spectacle sans oublier les trocs de trains qui permettent de troquer les billets supposés non échangeables. D'ici peu, peut-être qu'il serait même possible de participer à un troc de voitures ou à un troc de travail ! Le sens du partage et de l'échange étant déjà ancré dans les mœurs, le principe du covoiturage et du coworking commencent déjà à s'imposer partout.

Pour organiser une troc-party, la méthode la plus simple serait de le faire entre amis à l'occasion d'une soirée conviviale. Chaque participant ramène ses vêtements et les classe par type de produit en séparant pantalon, pull, chemise, accessoires et autres. Chaque bien sera alors proposé individuellement et il suffit d'attendre qu'une personne intéressée se manifeste pour trouver acquéreur. Toutefois, il peut s'avérer que plusieurs personnes soient intéressées par un même objet. Dans un tel cas, elles doivent être départagées soit par un défi drôle soit par la rapidité de réponse ou en fonction du nombre d'objets récoltés. Par ailleurs, si des vêtements ne trouvent acquéreur, ils peuvent être donnés à des associations caritatives ou bien revendus dans des magasins de dépôt-vente.

Mieux que les soldes et le vide-dressing, cette nouvelle fashion shopping gratuit peut être organisée dans le salon, chez la voisine, dans la cafeteria de l'université, au café d'à côté, dans un jardin public ou à n'importe quel lieu. Il est également possible de monter officiellement une association ayant pour objet de permettre aux membres de se rencontrer dans une salle commune pour troquer.

Avec le boom de la pratique, il existe actuellement de nombreux sites internet et blogs dédiés à cette forme d'échange. A partir de ces sites, des milliers de propositions de trocs y sont proposés qu'il serait inévitable de ne pas y faire de bonnes affaires. En fonction des profils, chaque membre peut montrer à l'avance les objets qu'il désire apporter à la troc-party pour mieux se préparer (et préparer les autres) à l'évènement. En s'inscrivant en tant qu'organisateur ou simple participant, chacun y trouve son bonheur. Aujourd'hui, de nombreuses troc-party privées se répandent en France qu'il suffit de connaître les bons tuyaux pour prendre part à ces réunions d'échanges.

 

Et maintenant découvrez le concept de Troc Vestiaire

Le saviez-vous? 60% des françaises possèdent jusqu’à 10 vêtements qu’elles ne portent jamais(sondage BVA-TrocVestiaire juillet 2012).

Pour celles qui ont un vestiaire qui déborde et qui n’ont pourtant jamais rien à se mettre, TrocVestiaire www.TrocVestiaire.com  permet de renouveler sans dépenser sa garde-robe à l'infini en échangeant avec d'autres modeuses!

… Et pour les invitations aux mariages de cette année, on s’achète une jolie robe, qu’on échange pour le 2e mariage et ainsi de suite!


FERMER