Restez en forme !

Quand la sédentarité nous guette...

Publié le 28 juin 2006

La sédentarité nous guette. Il faut arrêter de se voiler la face : moins on fait d'effort, plus on est content ! Entre ceux qui se garent le plus près possible de la fac, ceux qui prennent le métro même pour un arrêt, ceux qui ne savent même pas que leur immeuble a, en plus de l'ascenseur, des escaliers, et surtout, ceux qui ne pratiquent absolument aucune activité physique régulière, peu d'entre nous peuvent se vanter de ne pas être sédentaire.

Et malgré ça, on ne réagit pas et on continue avec ces petites habitudes qui sont pourtant très mauvaises pour notre santé. Mais bien sûr, ce n'est pas de notre faute ! J'ai jamais dit le contraire. Pas le temps, trop fatigués pour faire du sport, pas motivés, on a tous une bonne excuse. Sachez quand même qu'il est peut être temps de réagir car le manque d'activité physique peut avoir des conséquences très sérieuses : le cœur a besoin d'un entraînement régulier, sinon il se relâche( ça vous rappelle vos fesses ? c'est normal, tous les muscles fonctionnent pareil !). Et si en plus, vous fumez ou avez des problèmes de surpoids, les probabilités de souffrir de maladies cardio-vasculaires augmentent encore.

L'exercice physique est les seul moyen de redonner du tonus aux muscles cardiaques. Non seulement il favorise la circulation sanguine, mais il diminue également la pression artérielle. Donc ça y'est, pas la peine d'en remettre une couche, vous êtes convaincu et avez décidé de vous remettre au sport. Excellente idée ! Mais il va falloir s'y remettre en douceur, histoire de ne pas se blesser ou se décourager et donc s'arrêter en si bonne voie.

Tout d'abord, il est essentiel de recommencer l'exercice progressivement. Après une période de sédentarité, il serait risqué de se lancer dans un footing de 20km ou un quelconque sport trop agressif (mais entre nous, je suis sure que les 20 km ne vous avaient même pas effleuré l'esprit...). Allez-y en douceur et commencez par des sports comme la marche (3 à 4 fois par semaine, pendant une demie heure, par exemple, ça paraît correct ) pour réadapter votre cœur à l'effort.
Vous pouvez également vous remettre au vélo ou à la natation, ou tout autre sport qui ne vous fera pas trop forcer au début, et qui développera la cage thoracique progressivement. La course à pied n'est bien évidemment pas bannie, à condition d'aller à son rythme et de respecter un temps de récupération après chaque effort.


En bref, il faut reprendre de bonnes habitudes et transpirer, mais toujours dans ses limites !


FERMER