Ces étudiants qui vivent dans des containers


Très tendance à Amsterdam depuis 2006, la ville du Havre a été la toute première ville française à mettre un point d'honneur à l'utilisation des containers comme logement étudiant. Allemagne, Australie, Canada... plusieurs pays se sont déjà laissé tenter par ce mode de logement.
Ces étudiants qui vivent dans des containers

Très tendance à Amsterdam depuis 2006, la ville du Havre a été la toute première ville française à mettre un point d'honneur à l'utilisation des containers comme logement étudiant. Allemagne, Australie, Canada... plusieurs pays se sont déjà laissé tenter par ce mode de logement.

 

  • Une visite s'impose !

 

Plus grands qu'une chambre en cité U, les containers sont situés près des campus universitaires et ont une surface habitable de 25 m². Afin de former un immeuble, trois containers sont empilés les uns sur les autres. Chaque container est équipé et meublé et comprend une kitchenette, une salle de bain, un espace de travail, de repos et de repas. Certains possèdent un balcon ou une terrasse ainsi que des panneaux solaires. Les premiers étudiants français à avoir testé de type de logement ont pu découvrir un nouveau mode de logement lors de la rentrée scolaire 2010. La résidence compte 100 logements répartis sur 1 000 m² d'espaces verts. Le loyer s'élève à 280 € par mois, charges comprises (électricité, eau, wi-fi). De plus, il est possible d'obtenir des aides au logement. Les containers en rez-de-chaussée sont destinés aux étudiants à mobilité réduite.

 

  • Quelques inconvénients cependant...

 

Pour le moment, seuls les étudiants au Havre ont accès à ce type de logement nouveau. De plus, il n'y a que peu de place (une centaine) et les étudiants sont très nombreux à en faire la demande. Les étudiants prioritaires sont ceux qui disposent de faibles ressources, comme ceux pour les cités U. Enfin, les règles de vie en communauté sont très strictes dans ce type de structures. Les horaires comme les visites doivent être respectés à la lettre.

 

  • Des avis très partagés

 

Le concept faisait rêver les jeunes qui n'avaient plus de place en logement étudiant, résidence étudiante et qui se retrouvaient à louer des chambres très chères. Pourtant, très vite, la plupart des étudiants ont commencé à déchanter : fuites d'eau aux plafonds, chauffe-eaux défectueux, mauvaises isolation, rouille de la tôle, etc... Nous sommes également très loin des 20 à 30% d'économie annoncée ! Chaque chambre aura finalement coûté 48 000 € (contre 50 000 € en résidence étudiante) soit un montant total de 4,8 millions d'euros !

 

  • Alors, qu'en est-il réellement de ces logements aujourd'hui ?

 

En trois ans d'expérimentation au Havre, de nombreuses villes n'ont pas envie de se lancer dans ce projet coûteux et viable uniquement sur le court terme. Les containers ne sont pas adaptés à la réglementation française pour les constructions ! Le sous-directeur chargé de l'immobilier du Centre national des œuvres universitaires et scolaires, Alexandre Aumis, a expliqué qu' « afin d'être parfaitement aux normes de sécurité incendie, l'architecte a dû enquiller et espacer les boites en acier à l'intérieur d'une gigantesque ossature en béton. Ce qui a généré des surcoûts". Jean Naem, le président du cabinet de conseil Maât spécialisé sur le logement renchérit même : "L'acier n'est pas un bon isolant ce qui nécessitera des aménagements spécifiques encore plus coûteux lorsqu'il faudra adapter ces bâtiments aux dernières normes écologiques".

 

Aurélie JULIEN

En savoir plus Publié le 03 juin 2013

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Logement étudiant

<champ NOM>Logement étudiant

A l'aide du moteur des résidences étudiantes de capcampus, trouver facilement une chambre, un studio ou un appartement en résidence service pour étudiant.
Le moteur des petites annonces vous facilitera la recherche d'appartements proposés par des particuliers ou des agences aux étudiants en location .

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
FERMER