Rechercher un Job étudiant

Petit boulot étudiant : Moniteur de colo !

Qui n'a jamais été en colonie de vacances ? ... Sophie, 19 ans est partie en colo cette année, mais elle est monitrice cette fois, une expérience plutôt enrichissante !

Publié le 11 juillet 2007

Capcampus

Salut Sophie, alors comment as-tu trouvé ce job d’été ?

Sophie

Eh bien je me suis rendu au B.I.J (Bureau d’Information pour la Jeunesse) de ma ville et j’ai consulté les offres d’emploi mises à disposition. Il fallait avoir le B.AF.A, et comme je l’ai obtenu l’an dernier… Après un coup de téléphone j’ai été convoquée pour un entretien, qui s’est très bien passé, dans une ambiance assez conviviale, et j’ai obtenu le job !

Capcampus

Combien de temps travailles-tu par jour, et jusqu’à quand ?

Sophie

Je travaille toute la journée, du réveil au coucher ! Moniteur n’est pas un métier où l’on compte ses heures, c’est quelque chose que l’on fait par passion, sinon ce n’est pas envisageable. Si un jeune se réveille en pleine nuit avec un problème, on ne peut pas lui dire qu’on est au repos ! La colonie se finit le 15 juillet et j’ai commencé le 30 juin.

Capcampus

Peux-tu me décrire brièvement le déroulement d’une journée type de travail ?

Sophie

Réveil à 8h 00 petit déjeuner rapide, avant d’aller réveiller les enfants. Nous les accompagnons au petit dej’ jusqu’à 9 h 30. Ensuite les groupes se forment pour les activités du matin. A 13 h 00 nous nous retrouvons pour le déjeuner. L’après-midi est consacré à des sorties, des jeux par classe d’âge etc… Et le soir après dîner, nous organisons veillées ou soirées. La journée j’achève rarement avant minuit !

Capcampus

Et niveau salaire ?

Sophie

1200 €, ce qui est plutôt bien payé car le domaine de l’animation est assez sous-estimé niveau salaire.

Capcampus

Quelles sont les apports humains de cette expérience ?

Sophie

Le contact avec les plus jeunes, on apprend autant sur soi que sur ces ados. Il y a des moments très sympa, d’autres plus délicats à gérer sur le plan humain, mais c’est ce qui fait toute la beauté de ce métier.

Capcampus

Salut Quelles sont les difficultés majeures que tu as rencontrées ?

Sophie

Disons que le plus dur est de savoir rester à la fois proche mais distant des jeunes. On ne peut pas être totalement leur « pote » sinon l’autorité n’est plus de mise. Mais si l’on est trop distant, trop « chef » c’est l’effet inverse qui se produit. Il faut constamment jouer avec cette limite !

Capcampus

Salut Quelles sont, selon toi, les qualités humaines requises, pour ce type de job d’été ?

Sophie

Beaucoup, beaucoup de patience, pas mal de diplomatie, et il faut avoir la forme parce que les journées sont longues et bien remplies !!

Capcampus

Et pour finir, tu as une devise dans la vie ?

Sophie

Pas vraiment… !


FERMER