ARPEJ ouvre 3 nouvelles résidences pour étudiants en Ile de France

une à Montreuil (104 logements), une à Saint-Denis (150 logements) et une à Champs-sur-Marne (284 logements).

Publié le 28 septembre 2020
ARPEJ ouvre 3 nouvelles résidences pour étudiants en Ile de France

Au mois d'octobre 2020, ARPEJ ouvrira 3 nouvelles résidences pour étudiants : une à Montreuil (104 logements), une à Saint-Denis (150 logements) et une à Champs-sur-Marne (284 logements).

En 2020, ARPEJ aura ainsi ouvert 6 nouvelles résidences étudiants, représentant 788 logements. Les 3 autres résidences ouvertes cette année sont situées à, Courbevoie, Cergy et Neuilly Plaisance.

Aujourd'hui, ARPEJ gère 10.000 logements et 70 résidences pour étudiants et jeunes actifs, dont 59 en Ile-de-France.

Créée en 1989 à l'initiative de la Caisse des Dépôts et Consignations, l'Association des Résidences pour Étudiants et Jeunes (ARPEJ) gère des résidences pour le compte de bailleurs sociaux.

La principale mission d'ARPEJ, outre loger les jeunes, est de créer du lien avec entre et avec eux et de les accompagner dans leur vie future : favoriser la socialisation au moyen d'actions collectives, les aider à gagner en autonomie en bénéficiant d'un ensemble de services.

Dans ce but, ARPEJ travaille en partenariat avec des acteurs locaux : Associations, missions locales, spécialistes emploi et insertion, services communaux, centres départementaux de prévention et de santé, professionnels de santé, travailleurs sociaux, établissements d'enseignement supérieur, CCI...

Service et convivialité

Pour le locataire d'une résidence ARPEJ, tout est simple. Le logement est équipé, il paie un forfait mensuel qui comprend le loyer, l'eau, le chauffage, l'électricité et l'internet. Chaque locataire a aussi accès à des services communs : laverie, salle d'études, petits travaux de dépannage, local à vélo, etc.

Les espaces partagés (work place et life place) sont autant de lieux mis à disposition des jeunes. Et des évènements sont organisés car les résidences sont de véritables lieux de vie. Tout est fait pour créer une atmosphère conviviale.

Les besoins spécifiques de certains locataires sont aussi pris en compte. Par exemple, dans la résidence qui va ouvrir à Montreuil, 6 logements sont aménagés pour les personnes à mobilité réduite.

Projet associatif

Depuis 2018, toutes les actions de l'Association sont sous-tendues par son projet associatif.

Les jeunes bénéficient de conseils et d'accompagnement de la part des équipes dans leurs démarches administratives et sur des thématiques spécifiques, telles que l'emploi, la santé ou la nutrition. Si nécessaire, des travailleurs sociaux sont à leur disposition pour les orienter selon leur problématique.

ARPEJ se positionne donc comme un logeur temporaire pour ses locataires (durée moyenne d'occupation 17 mois).

Dans un autre domaine, ARPEJ considère que le travail de la terre et l'initiation à la biodiversité favorisent le lien social et agissent sur le bien-être des participants.

Avec l'aide d'Associations (Graine de jardin ou Up Cycle), ARPEJ a créé des fermes urbaines ou des jardins partagés dans une dizaine de résidences.

Pour Anne GOBIN, DG d'ARPEJ : « Notre Association est reconnue par les collectivités et par les bailleurs sociaux comme particulièrement fiable et attentive au bien-être de ses locataires. C'est vrai qu'il règne dans nos résidences une atmosphère que les jeunes apprécient. Il faut dire que nous intervenons avec bienveillance et dans une optique d'entraide.

Enfin, à l'avenir, ARPEJ connaîtra un développement important. Nous prévoyons de gérer 700 logements de plus chaque année dans les 3 prochaines années. »

700 nouveaux logements par an

La stratégie d'ARPEJ consiste à ouvrir de nouvelles résidences également en dehors de l'Ile-de-France notamment dans le Nord, en Aquitaine et en Rhône-Alpes.

Le rythme de développement s'établira à environ 700 nouveaux logements par an d'ici 2023. A cette date, ARPEJ gérera donc plus de 12.000 logements dans l'hexagone.

En 2021, par exemple, 13 nouvelles résidences ouvriront dans les Territoires pour un total de 1008 logements : Meylan, Grenoble, Paris (18ème), Noisiel, Le Port Marly, Bezons, Eaubonne (2 résidences), Cergy, Saint Denis, Montrouge, Saint Mandé (2 résidences).


Actualité du Marché des Résidences Services pour étudiant et du Logement pour Etudiants


Vous êtes un professionnel du marché des résidences pour étudiants et vous cherchez à vendre ou acheter une résidence service pour étudiant, vous souhaitez vous développer et rechercher des terrains pour créer des résidences pour étudiants?
Vous avez le statut de Louer Professionnel et vous souhaitez revendre un appartement acquis en LMP/ LMNP en résidence pour étudiants?


FERMER