.

Expérimentation de la Garantie Jeunes dans 10 départements

Dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, le dispositif « garantie jeunes », qui vise à accompagner les jeunes les plus vulnérables pour les aider à rebondir, est institué à titre expérimental jusqu’au 31 décembre 2015.

Publié le 28 novembre 2013
Expérimentation de la Garantie Jeunes dans 10 départements

Depuis le 1er octobre , la "Garantie Jeunes" est expérimentée dans 10 départements pilotes : Les Bouches-du-Rhône, la Réunion, la Seine-Saint-Denis (communauté d'agglomération Est ensemble), le Vaucluse, le Lot-et-Garonne, l'Allier associé au Puy-de-Dôme, le Finistère, l'Eure, l'Aude et les Vosges. Elle sera testée dans dix autres départements en 2014 et concernerait 100 000 personnes d'ici sa généralisation, en 2016.

Une allocation maximale de 433,75 € par mois

La Garantie jeunes s'adresse aux jeunes ayant entre 18 et 25 ans en grande précarité, n'ayant ni emploi ni formation. Pour en bénéficier, ces jeunes ne doivent ni vivre dans le foyer parental, ni recevoir de soutiens financiers de leurs parents, ni être bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active). Le montant de l'allocation, 433,75 euros par mois, est cumulable avec une éventuelle aide au logement du bénéficiaire et avec des ressources d'activité : indemnités de chômage et de sécurité sociale, revenus d'activité professionnelle, indemnités de stage, de formation, de service civique. Mais le montant de ces différentes ressources ne doit pas excéder 300 euros par mois sinon l'allocation devient dégressive. Quand ce montant attient 80 % du SMIC, l'allocation s'annule.

Le contrat est conclu pour un an renouvelable entre le jeune et une mission locale. Préalablement au contrat, une commission d'attribution présidée dans le département par un représentant de l'État se prononce sur l'admission des jeunes à la Garantie. En contrepartie de l'allocation, le jeune s'engage à suivre un accompagnement personnalisé, à rechercher des opportunités d'emploi et à déclarer chaque mois ses ressources d'activité


Assurances


Sachez, chers étudiants, que dès votre majorité, vous êtes considérés comme civilement responsables de vos actes. Si vos différentes activités peuvent causer des dommages à autrui, l'assurance est là pour indemniser "vos victimes". Nous vous recommandons donc de bien lire les lignes qui suivent car elles pourront vous éviter bien des problèmes !!


FERMER