Premiers pas comme Jeunes conducteurs


Comment diminuer le montant de son assurance auto ?
Premiers pas comme Jeunes conducteurs


Le jeune conducteur est souvent confronté à une tarification de son assurance auto plus élevée que les titulaires du permis de conduire depuis plus de trois ans, ce qui peut être paradoxal, car la majeure partie des jeunes conducteurs ont des moyens plus limités.

Découvrez les astuces proposées par capcampus pour être assuré en tant que jeune conducteur sans se ruiner.


Astuces pour faire baisser les mensualités

  • La conduite accompagnée :
    Une assurance auto doit couvrir le maximum de critères tout en restant abordable, notamment pour le jeune conducteur. Ce dernier peut bénéficier de réduction sur son assurance auto s'il a bénéficié d'une conduite accompagnée, la décote sur la surprime pouvant aller jusqu'à 50% !

  • Les stages de perfectionnement à la conduite :
    Par ailleurs, de plus en plus d'auto-écoles proposent des stages de perfectionnement à la conduite. Ces stages, à rajouter au tarif du permis de conduire, permettent toutefois de réduire le coût de l'assurance auto.

  • Le choix du véhicule peu puissant :
    Sachez que ce coût pourra également être revu à la baisse en fonction du modèle de véhicule du jeune conducteur. Un véhicule avec une petite motorisation sera par exemple un atout !

  • Une voiture d'occasion :
    Opter pour un véhicule d'occasion, c'est une bonne option car la valeur vénale du véhicule est plus faible et pour vous moins d'angoisse en cas de petits incidents alors que vous faites vos premiers km de jeune conducteur! Par ailleurs c'est plus accessible, le marché étant plutôt déprimé coté occasion.

  • Une "assurance au km" ou fonction de l'usage :
    Ces formules, parfois nommée "Assurance connectée", commencent à apparaitre. Les assureurs vous demandent de placer un capteur à bord et vous facturent en fonction de la consommation en km. Utile dans le cas par exemple d'un stage à l'étranger ou le véhicule reste la majorité du temps sur un parking en France!

  • Faire le choix du véhicule partagé (Autopartage) et de l'économie collaborative :
    Vous pouvez choisr de ne pas posséder votre véhicule et d'avoir recours à une plateforme collaborative proposant un véhicule partagé (Drivy, Ouicar...). La "location à l'usage" intègre alors l'assurance.

  • La Franchise :
    Encore une variable d'ajustement de la prime d'assurance. Ne pas chercher à avoir une franchise basse pour un véhicule d'occasion qui a peu de valeur.

  • Equiper son véhicule d'une alarme ou d'un antivol :
    Cela limitera le risque de vol et cela est parfois exigé par les assureurs sur certains types de véhicules. A cet effet il est conseillé de garder tous les justificatifs relatifs à l'achat du dispositif et son installation.

  • Ne pas déclarer tous les sinistres :
    Pour des petits sinistres, il est parfois préférable de ne pas les déclarer afin de ne pas voir sa prime s'envoler avec un malus plus important.

  • Et bien évidemment, être prudent :
    C'est évident, mais utile de le rappeler, plus vous êtes vigilant, moins vous avez d'accident, plus votre bonus augmente dans le temps, et plus votre prime d'assurance baisse. A l'inverse, les "casse-cou" verront leur prime flamber, voire même être refusés par les assureurs!



Ne pas hésiter à faire jouer la concurrence et à comparer les formules proposées



L'assurance auto ne déroge pas à la règle de la concurrence. Ainsi, même pour un jeune conducteur, il est vivement recommandé de consulter plusieurs assureurs avant de faire son choix définitif.
Les jeunes conducteurs sont malheureusement plus régulièrement victimes d'accident de la route que les conducteurs plus âgés. La franchise appliquée lors d'un accident doit donc être sélectionnée en conséquence, sachant que moins elle sera élevée, plus elle fera augmenter le montant de l'assurance.

Il est donc plus que fortement conseillé d'utiliser un comparateur d'assurances auto jeunes conducteurs tel qu'hyperassur qui va vous permettre d'obtenir les meilleurs tarifs selon le profil du conducteur et le véhicule à assurer. C'est le bon plan pour recevoir des devis gratuits afin de pouvoir mettre en concurrence les assureurs les plus compétitifs.



Profiter de l'assureur de ses parents



Certains jeunes conducteurs ignorent qu'ils peuvent, en passant par l'assureur auto de leurs parents, bénéficier de tarifs préférentiels pour leur propre assurance.


S'ils ne sont pas propriétaires de leur véhicule immédiatement après l'obtention de leur permis de conduire, les jeunes conducteurs peuvent toutefois être assurés lorsqu'ils empruntent le véhicule de leurs parents. Dans ce cas, il convient de différencier l'utilisation ponctuelle de l'utilisation régulière du véhicule. En effet, on parlera de « prêt de volant » en cas d'utilisation peu régulière, là où le jeune conducteur devra être affilié au contrat d'assurance auto de ses parents en tant que « conducteur secondaire » s'il utilise régulièrement le véhicule.

 Publié le 18 janvier 2017

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Assurances

Assurances

Sachez, chers étudiants, que dès votre majorité, vous êtes considérés comme civilement responsables de vos actes. Si vos différentes activités peuvent causer des dommages à autrui, l'assurance est là pour indemniser "vos victimes". Nous vous recommandons donc de bien lire les lignes qui suivent car elles pourront vous éviter bien des problèmes !!


Suivez-nous !


Rechercher sur capcampus


FERMER