Les délices de la sieste

Quel délice de plonger dans une sieste et de faire un break avec le monde environnant La sieste a mauvaise réputation en France, à tort, quand celle ci est utilisée à bon escient elle peut être une source de productivité et d'efficacité dans le monde du travail.

Publié le 02 mars 2009
Les délices de la sieste
"En Provence, le soleil se lève deux fois, le matin et après la sieste" Yvan Audouard

Pourquoi faudrait-il se refuser cette volupté?
Si vous en ressentez le besoin et en avez l'occasion, écoutez votre corps et abandonnez vous rapidement aux bras de Morphée.
Ne culpabilisez pas. On a trop souvent associé sieste et fainéantise ce qui n'est pas forcément vrai. D'ailleurs, faire des siestes régulièrement fait que l'on réduit son temps de sommeil nocturne, sans ressentir de sensation de fatigue, bien au contraire !
En d'autres termes, faire régulièrement des siestes vous rendra plus actifs et moins dormeurs...Le comble !

Pour faire une sieste efficace les bonnes conditions :

Un endroit où vous vous sentez serein et où on ne vous dérangera pas. Il faut que vous soyez à votre aise.

Prévoyez une alarme. Cela ne doit jamais dépasser les trente minutes.

Fermez les yeux et libérez votre esprit. La sieste finie, vous devriez vous sentir revigoré et prêt à affronter le reste de journée avec panache.

Avoir bien dormi c'est avoir dormi de manière efficace et cette efficacité qui doit se retrouver dans le travail. Elle permet d'y voir plus clair, de faire le tri dans ses idées, d'acquérir d'un nouveau souffle.
br> Si vous vous sentez brumeux c'est que vous avez trop dormi.

Donc oui, la sieste est recommandée...Avec modération !
N'oubliez pas qu'une sieste réparatrice ne doit pas excéder 30 minutes, autrement, il y a déréglage de votre biorythme et gare aux insomnies.


Elodie Ballonad

FERMER