Sâdhu - Un film de Gaël Metroz en salle le 6 novembre

Portrait d'un homme en voyage pour trouver Dieu.

Publié le 04 novembre 2013
Sâdhu - Un film de Gaël Metroz en salle le 6 novembre

Synopsis :

Il y a 8 ans, Suraj Baba s'est retiré du monde pour devenir un sâdhu, un ermite isolé dans une grotte au coeur de l?Himalaya. Tous les 12 ans, la Kumbha Mela réunit plus de 70 millions de pèlerins. Suraj y assiste pour la première fois. Quand il découvre ce qui ressemble plus à une foire commerciale qu?à un rassemblement spirituel, sa foi est ébranlée.
Doit-il s'efforcer d'être un saint homme ou juste un homme bien ?

Gaël Metroz a accompagné pendant 18 mois Suraj Baba lors de ce voyage initiatique.

Sadhû est un documentaire de Gaël Metroz dans lequel on peut voir que la foi d'un homme peut être mise à l'épreuve à tout moment. Elle demande des sacrifices et un engagement personnel profond : Suraj Baba, a quitté sa famille, ses amis et le confort de sa maison pour méditer en ermite dans les montagnes de l'Himalaya, au plus près de la nature et de Dieu et devenir Sadhû (un sage). Parfois, dit-il, le doute l'assaille sur le sens de ses méditations. Sa foi vacille. En se rendant à la Kumbla Mela, il espère la renforcer en rencontrant d'autres Sadhûs. Il est pourtant déçu par le climat de foire du rassemblement et de la vanité des Sadhûs qu'il y rencontre, chacun persuadé qu'il est le seul véritable sage. Suraj Baba continue alors son périple par-delà la Kumbla Mela et se dirige vers les lacs sacrés de Damodar (à la frontière tibétaine et népalaise), haut-lieu de la religion hindoue, pèlerinage ultime.

Ce film de Gaël Métroz réussit à montrer au spectateur que la quête de la spiritualité est un parcours semé d'embûches, sans cesse remise en question par un conflit intérieur que Suraj Baba vit jour après jour. Le regard critique que cet homme exerce sur l'exercice de sa religion par lui-même et par les autres Sadhûs est également très intéressant. Il prend conscience d'une sorte de déroute de la religion, liée à la consommation et au charlatanisme. Suraj Baba écoute, sourit, mais ne croit pas à ce que ces pseudo-sages lui affirment. Il privilégie une voie tout à fait personnelle et isolée du reste du monde, et l'on ne peut qu'admirer son courage. On peut reprocher que la profondeur du propos paraisse en décalage par rapport à l'ambiance générale du film, que la profusion de musique rend un peu trop légère ainsi que quelques passages qui font davantage penser à un voyage touristique qu'à un pèlerinage religieux.

Cependant, Sâdhu est un très beau film qui ouvre les esprits sur la difficulté de recherche de spiritualité et ravit les yeux avec des paysages magnifiques de l'Himalaya.

Fiche technique :

Réalisation : Gaël Metroz.

Avec : Suraj Baba

Image et son : Gaël Metroz

Musique originale : Julien Pouget

Paroles et chansons originales : Suraj Baba

Montage : Thomas Bachmann

Mixage : Denis Sechaud

Etalonnage : Patrick Lindenmaier

Conception graphique: Massmiliamno Baldassarri

Production : Tipi'Images Production.


Cinéma & Spectacle


Cinéma : le septième art a également sa tribune sur le pôle culture de capcampus, le portail des étudiants : actualité, métier, tendance par et pour les étudiants ! Mais aussi des spectacles à découvrir


FERMER