Le CERAM Business School et le Groupe ESC Lille fusionnent

La nouvelle entité devient la première business school française en nombre d'étudiants

Publié le 02 juillet 2009
Le CERAM Business School et le Groupe ESC Lille fusionnent
Le CERAM Business School et le Groupe ESC Lille viennent d'annoncer leur fusion. Cet événement va bouleverser la hiérarchie des business schools en France et en Europe. La nouvelle entité comptera 5 600 étudiants et 138 professeurs permanents. Cette business school multi-campus se déploiera sur 3 sites en France - Lille, Paris et Sophia Antipolis à Nice - et comptera à terme plusieurs campus internationaux implantés dans le monde entier. Alice Guilhon, Directrice Générale du CERAM Business School prend la tête du nouveau groupe dont le nom et l'identité visuelle seront dévoilés avant la fin de l'année. La première rentrée sous la nouvelle marque devrait se faire en septembre 2010. Jean-Pierre Raman, Directeur Général du Groupe ESC Lille, devient Délégué Général de l'association loi 1901 qui gère le nouveau groupe. Il sera également en charge des relations avec l'Université de Lille et impliqué dans les projets stratégiques.

Initiative pionnière, modèle pour l'avenir du supérieur en France

La compétition internationale de l'enseignement supérieur s'est considérablement accrue ces dix dernières années et, sous l'impulsion du gouvernement, l'heure est au rapprochement entre les établissements d'enseignement et de recherche français (universités, grandes écoles, laboratoires de recherche, etc.). L'objectif est de créer des pôles disposant d'une taille et de moyens suffisants pour être compétitifs au niveau international. La fusion du Groupe ESC Lille et du CERAM Business School s'inscrit dans cette dynamique via un projet de développement atypique et innovant. L'ESC Lille, école privée et association loi 1901, compte 3 000 étudiants. Le CERAM Business School, organisme dépendant de la CCI Nice Côte d'Azur, accueille 2 600 étudiants. La fusion de ces deux établissements importants disposant d'un statut différent est une initiative pionnière qui pourrait servir de modèle pour l'avenir de l'enseignement supérieur français.

La nouvelle entité en chiffres

  • Une seule Grande Ecole et une palette de programmes Bachelors, Masters of Science, Mastères Spécialisés, PhD et MBA
  • 5 600 étudiants
  • 20 000 diplômés
  • 138 professeurs permanents
  • 62 étoiles CNRS, 268 publications
  • 46 millions d'euros de budget

Une business school multi-campus

Le nouveau groupe dispose d'une présence importante sur le territoire français avec 3 campus à Lille, Paris et Sophia-Antipolis. Il comptera à terme des campus internationaux et des alliances sur tous les continents, là où s'invente le monde économique de demain : en Asie (Chine et Inde), aux Etats-Unis, au Brésil, en Australie, en Russie et en Afrique (Maroc). Les campus chinois et marocain existent déjà. Le campus américain devrait voir le jour en 2010. L'ambition de ce nouveau groupe multi-campus est d'offrir à ses étudiants une mobilité maximale et de dispenser une scolarité 100% internationale.

Vision de la nouvelle entité : le mot des Directeurs

L'objectif du nouveau groupe est de figurer parmi le top 5 des business schools françaises, et dans le top 15 en Europe.

Pour Alice Guilhon, Directrice du CERAM Business School : « Le CERAM et l'ESC Lille fusionnent pour donner naissance à l'une des premières business schools qui formera les décideurs d'un nouveau monde multipolaire, celui de l'économie de la connaissance. Nous formerons des managers éthiques, libres, humanistes, cultivés, à la pointe des pratiques managériales qui feront la différence. Cette fusion de deux écoles en forte croissance s'appuie sur la volonté de deux équipes pédagogiques d'accompagner les étudiants vers le monde des entreprises de demain. »

Jean-Pierre Raman, Directeur du Groupe ESC Lille : « Par fusion, entendez naissance d'une école nouvelle, d'un principe nouveau. Etre présents là où de nouvelles économies sont en éruption est une nécessité, disposer de campus en ces lieux pour accueillir nos élèves est un impératif pédagogique. Donner à nos élèves les moyens de mener une existence de femmes et d'hommes libres, les guider dans le choix d'une orientation parmi les multiples opportunités qu'offre le monde à ceux qui sont armés en conséquence, tels sont les objectifs de l'école nouvelle. »


FERMER