Rechercher une Offre d'emploi

Interview Lorenzo Cornuault, Directeur VIE d'Ubifrance. Cap sur le Volontariat International en Entreprise

Une opportunité de mission professionnelle d'une durée de 6 mois à deux ans, dans une entreprise à l'étranger

Publié le 21 octobre 2010
Interview Lorenzo Cornuault, Directeur VIE d'Ubifrance. Cap sur le Volontariat International en Entreprise

Capcampus

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots les Missions de UBIFRANCE?

Lorenzo Cornuault

UBIFRANCE est une Agence (statut EPIC) placée sous l'autorité du secrétaire d'Etat au Commerce extérieur et qui est le bras armé des pouvoirs publics pour l'accompagnement des entreprises françaises ,principalement les PME ,dans leur développement à l'international .

Elle dispose pour cela de 480 personnes en France, structurées par filières et secteurs d'activité , et d'un réseau en propre à l'étranger dans près de 50 pays ,majeurs pour nos échanges commerciaux.

Nos missions vont de l'information marchés (potentiel, contacts qualifiés, contraintes réglementaires, juridiques et fiscales) à la réalisation d'un « programme France » de plusieurs centaines d'événements sectoriels collectifs chaque année (pavillons français dans des salons professionnels , rencontres d'acheteurs...) en passant par de nombreuses prestations individualisées demandées par les entreprises. Toutes ces actions sont soutenues financièrement par l'Etat. UBIFRANCE est, dans la même logique, le promoteur et le gestionnaire de la formule du Volontariat International en Entreprise (V.I.E).

Capcampus

Et le VIE (Volontariat International en Entreprise) en quelques mots?

Lorenzo Cornuault

Le V.I.E est un statut public, créé par la loi du 14 mars 2OOO, qui permet aux jeunes français et ressortissants de l'Espace Economique Européen, de 18 à 28 ans, d'accomplir une mission professionnelle d'une durée de 6 mois à deux ans, dans l'implantation à l'étranger d'une entreprise française désireuse de l'accueillir dans ce cadre.

Capcampus

A qui est destiné ce dispositif? Les étudiant et jeunes diplômés sont-ils concernés?

Lorenzo Cornuault

Les entreprises sont indifféremment des grands groupes et des PME dès lors qu'elles ont intégré l'international dans leur stratégie de développement. Les missions V.I.E sont extrêmement variées (développement commercial, accompagnement d'un chantier ou d'une implantation industrielle, contrôle de gestion, RH, formation de personnel local, finance...).

A ce titre les jeunes diplômés d'écoles et d'université sont très concernés au sortir de leurs études. Les entreprises recherchent des candidats bien formés au plan académique, ayant si possible déjà fait des stages ou séjours à l'étranger, mobiles, parlant une ou plusieurs langues et suffisamment matures pour s'adapter rapidement à cette forme d'expatriation. Les V.I.E sont majoritairement des Bac + 5 et leur moyenne d'âge est de 25 ans.

Capcampus

Chaque année combien de VIE dénombre-t-on?

Lorenzo Cornuault

La formule a connu une croissance forte et régulière depuis sa création et en 10 ans, UBIFRANCE a géré près de 30 000 missions. En ce moment, nous gérons 6 500 V.I.E dans 135 pays !

Capcampus

Et combien d'entreprises d'accueil ?

Lorenzo Cornuault

3 600 en 10 ans et 1 550 en ce moment. Les 2/3 sont des PME, qui n'offrent souvent qu'une seule mission. Les groupes pèsent 60% du volume d'offres.

Capcampus

Y a-t-il des secteurs d'activités qui sont particulièrement demandeurs de VIE?

Lorenzo Cornuault

Tous les secteurs sont concernés mais on peut distinguer, du fait de leur forte implantation historique à l'étranger, les banques, l'énergie et le développement durable ,l'automobile ,les TIC ,la pharmacie...

Capcampus

Et quels sont les pays les plus prisés?

Lorenzo Cornuault

Ceux qui correspondent aux marchés pour nos entreprises car ce sont bien elles qui décident de financer les missions V.I.E ! Le Top Ten est constitué aujourd'hui par les Etats-Unis, la Chine, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Belgique, l'Italie, le Maroc, Singapour, le Canada...et la Roumanie.

Capcampus

Quel est le statut d'un VIE pendant sa mission?

Lorenzo Cornuault

Il a un statut public protecteur qui lui assure une indemnité très correcte, nette d'impôt, variable suivant son pays d'affectation (de 1600 à 3000 euros nets).Il bénéficie d'une couverture sociale très complète, ainsi que ses ayant-droits. Il est placé durant sa mission sous l'autorité administrative de l'Ambassadeur ou de son délégué et reçoit ses objectifs et moyens opérationnels de l'entreprise française qui le missionne en passant un contrat avec UBIFRANCE.

Parallèlement, le V.I.E signe une lettre d'engagement avec notre Agence qui demeure tout au long de la mission son interlocuteur pour le versement de ses indemnités, ses éventuels soucis de santé ou tout autre événement venant peser sur le bon déroulement du contrat (relation avec son entreprise par exemple).

Capcampus

Quid de la durée d'une mission de VIE?

Lorenzo Cornuault

En moyenne les missions durent entre 17 et 18 mois. Il s'agit donc d'une véritable 1ère expérience.

Capcampus

Est-il facile de trouver une entreprise proposant un VIE pour un jeune diplômé désirant s'engager? Quels sont les outils proposés?

Lorenzo Cornuault

Des offres de missions sont publiées sur le site dédié aux candidats, www.civiweb.com (entre 300 et 500 chaque mois) mais ceci ne représente qu'une fraction des opportunités. Les entreprises puisent aussi dans leur vivier de candidatures spontanées ou proposent des missions à leurs stagiaires en dernière année. Il faut donc se créer des alertes sur le site mais surtout être en recherche active et bâtir son projet personnel de mobilité internationale en replaçant ses compétences dans le cadre des bénéfices pour l'entreprise de la formule V.I.E (avantages fiscaux et contractuels, période de test sur le terrain....). De nombreux conseils sont disponibles sur le site pour faire émerger son projet !

Capcampus

Coté expérience, quel est le bénéfice pour le jeune VIE?

Lorenzo Cornuault

Les V.I.E se voient majoritairement proposer des responsabilités supérieures à celles qu'ils auraient en France au même âge avec la même formation, tout simplement parce que les structures hiérarchiques sont moins « staffées » à l'étranger dans les groupes ou que le V.I.E est le véritable ambassadeur sur le terrain pour les PME. Le V.I.E dispose d'une vraie expérience de terrain à l'étranger et dans une économie globalisée, c'est un plus incontestable. De toute façon, c'est un moyen incomparable de partir se frotter à d'autres cultures, dans la vie courante et dans le business, en mettant le pied dans un marché de l'emploi tendu !

Capcampus

Avez-vous des statistiques sur les probabilités d'embauche à l'issue de la mission?

Lorenzo Cornuault

84% des entreprises nous déclarent offrir des missions V.I.E dans une perspective de recrutement (enquête IPSOS UBIFRANCE annuelle). C'est devenu pour nombre d'entre elles la voie pour repérer leurs futurs cadres à potentiel. Nous menons une enquête spécifique pour évaluer les chiffres d'embauche dans cette période de crise mais jusqu'alors 74% des V.I.E se voyaient proposer un poste en sortie de mission par leur entreprise d'accueil et, au final ,92% des V.I.E nous déclaraient avoir trouvé un emploi dans les 3 mois après leur fin de mission.


Expatriation


Devenez un job trotter à l'aide de Capcampus. Vous vous sentez à l'étroit, vous voulez conquérir le monde ou tout simplement découvrir d'autres horizons. Alors pourquoi pas un job ou un stage à l'étranger? Découvrez nos fiches par pays pour mieux préparer votre future migration sous d'autres cieux !


FERMER