Premier master automobile français adossé à la compétition automobile

l'ISMANS, une école d'ingénieurs, crée le premier master automobile

Publié le 02 novembre 2008
Premier master automobile français adossé à la compétition automobile

L'ISMANS, une école d'ingénieurs spécialisée dans la conception de dispositifs mécaniques et des nouveaux matériaux, propose depuis novembre 2007, la première formation française post-ingénieur « conception automobile avancée ».

Cette formation internationale réservée aux étudiants ayant un Bac + 5, donc titulaires d'un master en science, en mécanique, en électronique ou diplômés d'une école d'ingénieur française ou étrangère, mettra en situation, sur des circuits européens, au sein d'une écurie de course, des étudiants passionnés par la compétition automobile et férus de mécanique. La formation s'appuie sur des supports et des besoins réels de l'industrie automobile et se déroule à temps plein dans des conditions professionnelles (environnement identique à celui d'un bureau d'ingénierie, conduite de projet, collaborations internationales, etc...).

Les huit étudiants inscrits à ce jour pour cette deuxième promotion, 3 français, deux espagnol, un nouveau- zélandais, un allemand et un américain, âgés de 23 à 30 ans, partageront leur temps entre les circuits des championnats Formule Renault, Le Mans Séries ou Formule 3, le campus de l'ISMANS pour la partie théorique et calculs (châssis, aérodynamique, motorisation, crash, dynamique.. . Voir contenu pédagogique en fichier joint) et l'écurie Barazi-Epsilon (2) pour la recherche appliquée ; ces deux dernières entités étant situées au Mans (3).

Rappelons que ce concept de formation par la compétition s'appuie sur l'environnement extrêmement exigeant du monde de la compétition afin de développer de façon soutenue, et en accéléré, des compétences fondamentales pour le monde professionnel : esprit d'équipe, qualité, gestion du stress, de la motivation, réactivité, autonomie, performance, compréhension concrète des notions de qualité/coûts/délais. Les étudiants assureront entre autre la conception d'une nouvelle voiture de catégorie VdV avec comme objectif de la mettre en course.

Cette approche novatrice s'appuie sur une première expérience réussie de l'ISMANS avec la participation d'un voilier de compétition et son excellent comportement à la dernière route du Rhum et sur la transatlantique Québec Saint Malo. Ce voilier, un classe 40, a été entièrement conçu et fabriqué par les étudiants sous la direction d'un professeur de mécanique et skipper et d'un architecte naval, ancien élève de l'Ismans.

Ce premier succès confirme la vision d'Alain Le Méhauté, le Directeur de l'ISMANS, par ailleurs rédacteur du rapport de Recherche de la Conférence des Grandes Ecoles : « en associant étroitement les mondes de l'enseignement, de la recherche et de l'entreprise, ce type de formation, en immersion totale, préfigure l'enseignement supérieur de demain. Les jeunes ingénieurs français, européens et internationaux trouveront dans ce programme l'expertise et les compétences nécessaires pour faire de leur carrière technique le support d'une passion mais aussi un galop d'essai dans le domaine du management interculturel ».


FERMER