Inauguration de la Fédération de mathématiques de Centrale Paris

inaugurée dans le cadre d’une journée de conférence en présence du directeur adjoint scientifique de l’INSMI

Publié le 22 avril 2013
Inauguration de la Fédération de mathématiques de Centrale Paris

La Fédération de Mathématiques de l’Ecole Centrale Paris a été créée le 1er janvier 2013, après l’évaluation par le Comité National du CNRS.

Elle sera inaugurée le mardi 23 avril à l’Ecole, dans le cadre d’une journée de conférence en présence du directeur adjoint scientifique de l’INSMI, de représentant de la direction de la FMJH et des membres du conseil scientifique de la Fédération.

Dirigée par M. Massot, la Fédération de Mathématiques de l’Ecole Centrale Paris est rattachée à l’Institut des Sciences Mathématiques et leurs Interactions (INSMI) du CNRS. Elle regroupe l'ensemble des mathématiciens de Centrale Paris, soit plus d’une vingtaine de chercheurs et d’enseignants-chercheurs et un nombre comparable de chercheurs vacataires dans trois laboratoires : MAS (Mathématiques Appliquées aux Systèmes), EM2C (Energétique Moléculaire, Macroscopique et Combustion) et MSSMat (Mécanique des Sols, Structures et Matériaux).

 Au sein des enseignements et des thématiques du Centre de Recherche de l'École Centrale Paris, les mathématiciens de l'École sont répartis dans ces trois laboratoires et mènent une recherche ayant un fort dénominateur commun autour de la modélisation mathématique et de la simulation numérique.

La Fédération de Mathématiques de l’Ecole Centrale Paris bénéficie aussi du méso-centre de calcul de Centrale Paris, créé en 2011, qui rassemble l'ensemble des sciences numériques de l’École et repose sur une forte composante mathématiques.

La Fédération de Mathématiques de l’Ecole Centrale Paris propose un projet fédérateur permettant une coordination progressive de l’activité mathématique de Centrale Paris et une visibilité du projet tant vis-à-vis de la communauté mathématique nationale, largement associée au CNRS, que vis-à-vis des partenaires de l’Université Paris-Saclay au sein de la Fondation Mathématique Jacques Hadamard (FMJH). Elle préservera la spécificité des mathématiques de l’École et leur intégration au sein des sciences de l'ingénieur ainsi que l'autonomie de décision des laboratoires impliqués.

Cette nouvelle unité doit permettre la poursuite d’une politique de recrutement de très bon niveau, l’embauche de chercheurs CNRS et un développement supplémentaire des mathématiques à Centrale Paris.


FERMER