Rechercher une Offre d'emploi

Etudiants et Jeunes diplômés : Convaincre le recruteur

Quelques conseils et ficelles pour bien gérer l'échange avec le recruteur

Publié le 12 mars 2013
Etudiants et Jeunes diplômés : Convaincre le recruteur
Copyright Fotolia - laurent hamels

Lorsqu'un recruteur reçoit les candidatures correspondant à une annonce, ce sont jusqu'à 50 candidats qui vont concourir pour prendre la place. Le jeu des chaises musicales commence...

 

Faire la différence dès le départ

 

Avant d'espérer passer la première étape du recrutement (la sélection des CV), il faut se renseigner au maximum sur l'entreprise. Effectivement, il serait mal venu de postuler dans une entreprise que vous ne connaissez pas du tout. Cherchez sur le net tout ce que vous pourrez trouver sur l'entreprise : secteur d'activité, chiffre d'affaires, nombre d'employés, etc... Essayez de retenir quelques chiffres que vous pourriez introduire dans vos réponses lors de l’entretien.

 

Une candidature unique

 

Votre CV et votre lettre de motivation doivent suivre un schéma bien établi. Pour autant, vous pouvez essayer de vous démarquer dès à présent. Tenter d'obtenir le nom du recruteur à qui vous adresserez directement votre candidature, par exemple.

N'oubliez pas que les fautes d'orthographe sont rédhibitoires ! Aussi, pensez à vous relire plusieurs fois ainsi que de faire lire votre candidature à un proche afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Dans votre CV, soyez franc ! Ne le gonflez pas sans raison : tout se sait tôt ou tard. Ne mentez pas sur vos expériences, car le recruteur n'aura aucun mal à passer un petit coup de fil à vos anciens employeurs pour de plus amples informations. De même, ne marquez pas « anglais courant » si vous ne le parlez que très peu, car le recruteur pourrait très bien vous proposer un entretien... en anglais !

 

La méthode de relance

 

Il arrive souvent que les recruteurs ne prennent pas la peine de répondre à certains candidats. Soit que leur candidature soit passée à la trappe, soit que le recruteur attende tout simplement un signe de votre part.

Lorsque vous envoyez votre candidature, attendez une dizaine de jours. Si aucune réponse ne vous est transmise, vous pouvez passer un petit coup de fil à l'entreprise pour savoir où en est le recrutement.

Après l’entretien, vous pouvez demander au recruteur quand il pense avoir une réponse concernant le recrutement. S'il vous dit simplement qu'il reprendra contact avec vous, ne le harcelez pas, attendez. S'il ne rappelle pas du tout... vous avez la réponse.

 

Convaincre en quelques minutes

 

Jeune diplômé avec peu ou pas d'expérience, vous avez tout de même vos chances ! Le plus important est de se montrer professionnel. Cela peut paraître logique et pourtant pas si normal simple que cela pour tout le monde.

Évitez à tout prix le style « touriste » qui ne fonctionne jamais. Si vous êtes là, ce n'est pas par hasard, c'est que vous voulez réellement un job ! Votre attitude doit être irréprochable : vous devez vous tenir droit, ne pas vous avachir et ne surtout montrer aucun signe d'impatience qui vous fera perdre des points tout de suite.

Exprimez-vous de façon claire et simple, n'y allez pas par quatre chemins. Profitez-en pour décrire votre projet professionnel en précisant les fonctions et les missions exactes ; cet aspect est indispensable !

Mettez vos atouts en avant mais sans vous vanter, vous devez simplement vous vendre. Ne coupez pas la parole à votre interlocuteur et laissez-le finir ses questions avant de répondre ; cela vous permettra de commencer à préparer la réponse.

Sachez échanger et vous adapter au recruteur : s'il ne pose pas les questions, ce sera à vous de combler les blancs !

Avant de partir, pensez à demander au recruteur quand il pense avoir les réponses pour le recrutement ; cela prouve que vous vous intéressez vivement à ce qui va suivre.


FERMER