Rechercher une Offre d'emploi

Emploi des jeunes diplômés : BTS + école de commerce la voie royale?

le duo gagnant pour les recruteurs pour la 4ème année consécutive

Publié le 17 février 2011
Emploi des jeunes diplômés : BTS + école de commerce la voie royale?

Les étudiants plébiscitent Internet mais se déclarent en manque d'information sur l'orientation


Pour la quatrième année consécutive, la banque d'épreuves communes Passerelle ESC, réunissant 17 écoles de commerce et de management françaises, publie les résultats de l'Observatoire Passerelle réalisé par l'IFOP. Les grandes tendances dégagées depuis quatre ans maintenant se confirment et viennent étayer les débats actuels sur la promotion de la diversité dans l'enseignement supérieur, la construction du parcours de formation, les moyens d'information sur l'orientation, le rôle d'Internet et des réseaux sociaux ...
202 DRH, responsables des ressources humaines et responsables du recrutement se prononcent sur quelques critères de recrutement des jeunes diplômés

  • Les stages et expériences professionnelles plébiscités

Depuis 4 ans, la hiérarchie reste la même : les stages et expériences professionnelles demeurent
l'atout n°1 sur le CV des jeunes diplômés. Le niveau de diplômes et le parcours de formation sont les deux éléments examinés juste après par les recruteurs. En revanche, le prestige de l'université ou de l'école suivie par le jeune diplômé ne fait partie des critères de recrutement d'un jeune diplômé.

Cette enquête annuelle vise à cerner les critères des entreprises lors de recrutements de jeunes diplômés et à mieux comprendre les parcours d'orientation des étudiants jusqu'aux études de management. Elle a été réalisée par l'IFOP entre le 2 et le 10 novembre 2010 auprès d'un échantillon de 802 personnes représentatives de la population lycéenne et étudiante et de 202 DRH, responsables des ressources humaines ou du recrutement travaillant dans un échantillon
d'entreprises représentatif des entreprises de 50 salariés et plus, selon la méthode des quotas.


Une Ecole de commerce oui ... mais avant ?

Une Ecole de commerce oui ... mais avant ?
Lorsqu'ils embauchent un jeune diplômé issu d'Ecole de commerce et de management (32% des recruteurs interrogés), une attention très particulière est p

BTS + Ecole de commerce = duo gagnant !

BTS + Ecole de commerce = duo gagnant !
Des formations en phase avec les besoins du poste ou du métier L'intérêt porté par les recruteurs sur la formation initiale est principalement justifié par la nécessité de répondre à des besoins spécifiques liés au poste ou au métier que devra exercer le jeune diplômé dans l'entreprise (54%*). Dans le même temps, l'entreprise attache une attention particulière à la complémentarité entre les formations suivies (37%). Le regard différent sur leur métier (40%) et la compréhension de l'environnement de l'entreprise (30%) que ces formations peuvent donner aux jeunes diplômés sont également des éléments importants accordés par l'entreprise. * recruteurs déclarant recruter des jeunes diplômés issus d'école de commerce et tenant compte de la formation initiale

Entreprises et diversité :

Entreprises et diversité :

Entreprises et diversité :

les jeunes diplômés en situation de handicap « devancent » les minorités visibles et les classes sociales défavorisées Interrogées sur leur politique en matière de diversité lors de recrutement de jeunes diplômés, les entreprises ont majoritairement mis en place des politiques destinées à favoriser l'embauche de personnes en situation de handicap (chiffres stables entre 2009 et 2010).

Handicap, jeunes diplômés et hauts potentiels

les entreprises dénoncent le manque de profils dans les écoles de commerce et de management 80% des recruteurs interrogés ayant mis en place une politique en faveur des personnes handicapées et cherchant à recruter des hauts potentiels* regrettent que les profils de jeunes diplômés issus des grandes écoles ne soient pas suffisamment diversifiés pour pouvoir assurer les recrutements souhaités vis-à-vis des personnes en situation de handicap sur des postes à valeur ajoutée.


* soit 20% de l'échantillon



FERMER