Rechercher une Association

Jeunes Devoues pour une Afrique Unie

Type : Humanitaire



J.D.A.U. (Jeunes Dévoués pour une Afrique Unie) est une association de volontaires bénévoles, apolitique et à but non lucratif. Elle regroupe aussi bien de jeunes élèves, des étudiants, des enseignants, des diplômés et des cadres, que des paysans et des artisans.



Coordonnées

Adresse

asssociation des Jeunes Devoues pour une Afrique U
BP:157 Tsevie-Togo
00228 Tsevie

Descriptif de l'association


Elle oeuvre pour le soutien moral et financier des jeunes orphelins, enfants porteurs du VIH/SIDA, déshérités ou exclus de la société.Cette ambition dont nous faisons une réalité nous permettra de soustraire les jeunes à la rue et à ses méfaits. Nous comptons ainsi contribuer à la diminition de la délinquance en renforçant le système éducatif des jeunes d'une part, et des enfants séropositifs d'autre part. Tout cela pour un développement durable, harmonieux et responsable ; pour une Afrique unie et souriante , saine, productive et prospère.


Nos objectifs


NOS OBJECTIFS / BUTS


1. En éducation :

Aider les enfants non scolarisés à aller à l’école ;
Encourager les enfants et étudiants déjà scolarisés à achever au moins leur formation secondaire ;
Inciter les élèves et étudiants à l’excellence scolaire et intellectuelle ;
Stimuler et encourager les universitaires, les enseignants et les étudiants chercheurs à des recherches scientifiques nécessaires à l’évolution de la connaissance et à la production scientifique en Afrique et au Togo ;
Assurer l’équilibre du genre dans tout le cursus et curriculum scolaires des élèves ;
Offrir un cadre d’assistance et de facilitation d'accès aux personnes handicapées dans leurs études ;
Dynamiser la communication pédagogique, scolaire et l’accès à des ressources nécessaires à l’apprentissage scolaire ;
Offrir un cadre d’identification et d'actualisation des talents et des compétences acquises à l’école ;
Mettre en place un système pratique d’ « alphabétisation amusante intéressante » pour les adultes ;
Financer et encourager le développement des softwares ludoéducatifs pour les élèves de primaires, des collèges et les adultes démotivés.
2. En économie :

Valoriser et mécaniser l’agriculture dans les villages et campagnes ;
Offrir une structure d’encadrement aux cultivateurs et encourager les investissements en agriculture ;
Soutenir et financer des projets agro-pastoraux, agro-industriels et initier des coopérations agricoles ;
Renforcer la promotion d’initiatives privées et d’auto-emploi dans les écoles, les universités, les églises et les centres d’apprentissage et de formations professionnelles. Dans la même optique, financer les projets d’entreprise innovateurs et ou pertinents, spécialement aux plus démunis, aux femmes et aux handicapés ;
Développer et encourager le business et le marché virtuel ;
Formaliser, assainir et financer les métiers dits du secteur informel ;
Développer une politique d’éthique économique basée sur une meilleure qualité, la licitation, le prix raisonnable des produits et services d’une entreprise, ainsi que la vocation sociale du commerce.
3. En santé :

Lutter contre les maux pandémiques et endémiques comme le SIDA, le paludisme, le choléra, la tuberculose, les tensions, etc. ;
Investir dans la prise en charge des malades des maux cités ci-dessus et initier des projets de réhabilitation et de consolation ;
Investir dans les recherches de vaccins, des sérums pour la prévention et le traitement de divers maux ;
Permettre aux plus démunis un accès facile aux médicaments et aux soins nécessaires grâce à des collaboration avec des organismes, associations et institutions sanitaires et religieuses ;
Encourager le respect de l’hygiène et l’évitement des comportements à risque ;
Encourager des recherches dans les médecines traditionnelles et des collaborations entre elles et celles plus modernes.


4. En environnement :

Concevoir et financer des projets d’agroforesterie ;
Mettre en place un système de recyclage des ordures ménagères et des eaux usées ;
Développer un plan de construction et d’entretien de poubelles publiques et l’élaboration, avec les pouvoirs publics, de mesures légales de disciplines et de sanctions relatives ;
Encourager et financer des recherches et des projets de production et de gestion des ressources renouvelables (l’eau, l’air, la géothermie, le bois, le soleil) ;
Encourager et financer les métiers verts au Togo et en Afrique en général.
5. En leadership :

Aider et former les jeunes à avoir et développer une vision positive à long terme de leur vie et de leur société ;
Aider et inciter les jeunes au sens des responsabilités, au respect des lois, des valeurs et au principe de liberté et de probité morale ;
Offrir aux jeunes un cadre d’engagement social et de réflexions créatives face aux divers maux de la société et aux défis du millénaire ;
Développer un sens de gestion de leur énergie (force physique, spirituelle et intellectuelle), de leur temps (planification des priorités et évitement de la procrastination) et de leur argent (éviter de gaspillage, investissements utiles aux jeunes) ;
Susciter un dynamisme de confiance mutuelle et de collaboration dans les projets et actions communs ;
Susciter l’émulation intellectuelle, artistique et sportive entre les personnes ;
Développer le travail d’équipe et la recherche de l’excellence chez les jeunes de tous horizons et de toutes vocations.


6. En culture :

Promouvoir la culture africaine et plus particulièrement togolaise afin de préserver notre patrimoine ;
Promouvoir et réhabiliter les danses, chants et prestations de terroirs qui sont fortement concurrencés par ceux plus modernes ;
Financer et promouvoir les créations de jeunes artistes (en musique, en littérature, en sculpture, en art plastique, en design, en peinture artistique) et autres qui se distinguent ou par la conservation de l’art authentique africains/togolais ou par une habile harmonie entre le moderne et le traditionnel ;
Financer la recherche et la constitution en archives et en littérature des arts oratoires africains/togolais tels que les contes, les devinettes, les proverbes, les paraboles, ainsi que des productions ethnographiques et religieuses de nos pays en vue de leurs adaptions académiques, bibliothécaires et en médiathèques ;
Promouvoir la célébration des mémoires des acteurs et artistes peintres, écrivains et musiciens décédés, par des journées de commémorations qui leur seraient dédiées et par la création des panthéons nationaux en leur souvenir et hommage ;
Mettre en place un cadre de compétitivité culturelle entre les jeunes et entre les artistes attitrés de la musique et des autres arts ;
Développer et encourager une vocation sociale de l’art en général et de la musique en particulier en Afrique / Togo ;
Proposer et organiser des échanges culturels, tant au niveau national qu’international ;
Créer et établir entre les ethnies du Togo un réseau de connaissance mutuelle et d’échanges culturels.


Nos besoins


BENEVOLES , PARTENAIRES ET FINANCES POUR LE DEVELOPPEMENT DE NOS PROJETS


Nos réalisations


Nos réalisations 2010-20012 /BOLOU.TSEVIE/GAPE/ASSOME

- alphabétisation des femmes rurales /
-Soutien scolaire aux enfants (cours de vacance)
-Animation, socio-éducative et sportive, loisir avec les enfants
- Mobilisation / Sensibilisation IST/VIH/SIDA
-Rénovation de bâtiment scolaire
- Artisanat Africain (production d'œuvre artistique et culturelle)
-Reboisement et sensibilisation sur l'environnement
-Intégration familiale et placement des volontaires dans les familles d'accueil .


Nos partenaires


PAS ENCORE DE PARTENAIRES JUSTE DES SOUTIENS VOLONTAIRES


Le bureau


PRESIDENT
ACCOLATSE DOUGLAS
SECRECTAIRE
SAH-DOSSOU JEAN
MARRAINE
CAROLE MASSART


Effectif


7 MEMBRES


Les Associations


Associations étudiantes Pour finir notre tour d'horizon des associations étudiantes, nous vous proposons de découvrir les clubs, associations humanitaires et associations d'anciens élèves.


FERMER