Rechercher une Offre d'emploi

Quels sont les 20 métiers les plus recherchés sur le marché et combien de postes sont proposés?

Le Groupe Adecco identifie les métiers de la reprise, les régions qui recrutent

Publié le 19 octobre 2020
Quels sont les 20 métiers les plus recherchés sur le marché et combien de postes sont proposés?

Le Groupe Adecco publie les résultats de son nouveau baromètre emploi, intitulé « Compétences et Territoires ». Cette étude, réalisée par Adecco Analytics, filiale spécialisée dans l'analyse des données de l'emploi, s'intéresse aux offres d'emploi publiées entre le 15 août et le 30 septembre, par région et par métier. Avec un gros plan sur les compétences « soft skills » (savoir-être) les plus recherchées en France.

Parmi les enseignements principaux du baromètre à retenir :

  • La reprise progressive de l'activité économique permet en août-septembre de retrouver un volume d'offres d'emploi équivalent à la rentrée 2019, avec environ 1,1 million d'offres d'emploi publiées sur la période. Mais cette tendance ne rattrape pas le volume d'offres d'emploi perdues pendant le printemps, au moment du confinement.
  • Bien qu'elles accusent une baisse de volumes d'offres d'emplois en comparaison de la rentrée 2019, les régions de l'Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine constituent le top 3 des régions qui offrent actuellement le plus d'opportunités d'emplois dans les territoires.
  • L'instabilité économique actuelle ne remet pas en cause la part d'offres d'emploi proposés en CDI. Au contraire, ils progressent même de 0,8%.
  • Fortement impactés pendant la crise, les secteurs du commerce, du BTP et de l'industrie, retrouvent du dynamisme. Plusieurs métiers de ces secteurs d'activité sont classés dans le TOP 20 des métiers les plus demandés à la rentrée.
  • L'attention portée par les recruteurs au savoir-être des candidats s'accroît. Parmi les compétences en plus forte progression : l'orientation résultats (+83%), la gestion des émotions (+44%) et l'adaptabilité à une situation ou un interlocuteur (+37%).

1. L'évolution des offres d'emploi en 2020 : une année inédite !

1.	L'évolution des offres d'emploi en 2020 : une année inédite !

La crise sanitaire actuelle a mis un coup d’arrêt brutal à un marché dynamique de l’emploi ces dernières années en France. Dès les premières mesures sanitaires mises en place, le volume d’offres d’emploi a chuté de 46,6% la semaine du 16 au 22 mars, en comparaison de la semaine précédente. La période de confinement a fait baisser le nombre d’offres d’emploi publiées à 80 000 contre 190 000 offres publiées de manière hebdomadaire entre janvier et février. Le retour progressif à l’activité économique, depuis le déconfinement, a permis de retrouver un niveau d’offres d’emploi presque similaire à l’année passée, avec 160 000 offres publiées chaque semaine, soit 1 079 106 offres du 15 août au 30 septembre (-3% vs 2019), mais cette reprise est fragile. 

Les dernières projections économiques de la Banque de France et de l’Insee, ainsi que le risque quasi-certain d’une seconde vague épidémique met en péril la perspective d’un rattrapage des offres d’emploi perdues pendant le printemps. 



2. L'Île-de-France, l'Auvergne-Rhône-Alpes et la Nouvelle Aquitaine, en tête des régions qui portent l'emploi en France

2.	L'Île-de-France, l'Auvergne-Rhône-Alpes et la Nouvelle Aquitaine, en tête des régions qui portent l'emploi en France

Ces trois régions figurent au top des territoires qui offrent le plus d’opportunités d’emploi mais leurs chiffres ne doivent pas occulter la baisse forte de volumes d’offres d’emplois par rapport à la même période l’an dernier (-11% en Ile-de-France et -5% en Auvergne-Rhône-Alpes). 



3. Les fonctions commerciales en tête des métiers les plus recherchés

3.	Les fonctions commerciales en tête des métiers les plus recherchés

En cette rentrée 2020, les fonctions commerciales figurent parmi les métiers les plus recherchés bien que leur nombre soit en deçà du volume d’offres publiées pour les mêmes métiers en 2019 (-14% pour le poste de vendeur). A l’inverse et logiquement, les opportunités d’emploi dans le secteur de la santé explosent : +62% pour les offres d’emploi d’infirmier, +43% pour le poste d’aide-soignant. Les secteurs en reprise après la période de confinement voient, eux-aussi, leur volume d’offres d’emploi augmenter : +3% pour les secteurs du BTP et de l’industrie. Bien que des tensions restent fortes sur des fonctions toujours en pénurie de candidats et en compétences, la reprise du marché de l’emploi n’est pas à la même vitesse pour tous les secteurs. 



4. L'attention portée par les recruteurs au savoir-être des candidats augmente : 79% des offres mentionnent les softs skills dans la description du profil recherché

4.	L'attention portée par les recruteurs au savoir-être des candidats augmente : 79% des offres mentionnent les softs skills dans la description du profil recherché

Ces compétences sont mentionnées dans près de 8 offres d’emploi sur 10 aujourd’hui, contre deux tiers (67%) il y a 3 ans. Parmi les compétences qui sont en forte progression : l’orientation résultats (+83%), la gestion des émotions (+44%) et l’adaptabilité à une situation ou un interlocuteur (+37%).

Focus sur 4 métiers phares de la reprise

 

Les « soft kills » ou savoir-être représentent un enjeu clef dans l’accompagnement des trajectoires professionnelles. Elles permettent notamment d’imaginer les passerelles possibles entre des métiers parfois totalement différents. Le baromètre « Compétences et territoires » du Groupe Adecco propose un focus sur 4 métiers phares de la reprises et leurs métiers proches en matière de compétences, qui permettraient une reconversion réussie :

  • Aide-soignant > Aide à domicile, agent d’entretien, employé de ménage
  • Commercial > Vendeur, assistant commercial, caissier
  • Technicien de maintenance > Mécanicien, agent de maintenance, dépanneur SAV
  • Développeur informatique > Assistant marketing, chargé de communication, webmaster

 

Méthodologie utilisée 

 

Adecco Analytics analyse en temps réel les offres d’emploi afin d’identifier les attendus des recruteurs et d’alimenter un référentiel de compétences dynamique couvrant la totalité du marché.

 

Adecco Analytics a analysé plus de 30 millions d’offres d’emploi sur 4 années en France issues de 10 000 sites de recrutement avec l’aide de notre partenaire Textkernel.

 

Il est à noter que les offres d’emploi ne sont pas des recrutements, ni des créations d’emploi mais des intentions d’embauches et toutes ne déboucheront pas sur un recrutement. De même, tous les recrutements n’ont pas fait l’objet d’une publication d’offres. Cependant, l’analyse des offres, par leurs volumes et leur continuité dans le temps, permet de dégager des tendances éclairantes sur les évolutions du marché et les mutations en cours.

 

La période dite de « la rentrée » étudiée dans ce rapport est à entendre du 15 août au 30 septembre. 

 



FERMER