Comment faire des économies d'énergies lorsque l'on vit en colocation ?

Les économies d’électricité et d’eau est possible encore faut il faire les bons choix!

Publié le 22 juin 2020
Comment faire des économies d'énergies lorsque l'on vit en colocation ?

La colocation s'adresse tant aux étudiants, aux séniors, aux couples ou encore aux familles monoparentales. La demande est ainsi très élevée avec en moyenne 12 demandes pour un bien immobilier. Cette tendance concerne essentiellement les grandes villes.



Bien choisir son logement



L'appartement reste le bien immobilier le plus recherché dans les grandes villes par rapport aux maisons individuelles. Il n'empêche que certains colocataires privilégient les maisons indépendantes, notamment dans les villes moyennes. Les charges sont plus élevées, mais ils profitent de plus d'espace et de liberté. À savoir que la cohabitation en HLM constitue également une bonne alternative à condition de respecter toutes les conditions requises. Cette offre est plus adaptée à ceux qui font une demande de logement social. Quoi qu'il en soit, le bâtiment doit être conforme avec les normes énergétiques en vigueur telles que la norme BBC, le label HQE, le label BEPOS et la norme RT2012. Cela concerne notamment l'isolation de la toiture, des murs et des fenêtres en vue d'améliorer la performance énergétique du logement. Il vous faut aussi vérifier les différents systèmes de chauffage. Privilégiez les modèles les plus récents fonctionnant à l'électricité et non au gaz ou au fuel car ils sont moins énergivores. Vérifiez aussi si le contrat est au nom d'un seul locataire ou tous les colocataires. Dans le cas où vous constateriez des fuites après votre installation, faites-les réparer sans tarder car cela peut vite générer des dépenses inutiles. Par ailleurs, certaines installations peuvent être faites dès votre arrivée dans le logement pour réaliser des économies d'énergies.
Les économies de chauffage

Quel que soit le nombre de colocataires, vous devez mettre en place une charte de bonne pratique concernant le système de chauffage. Chacun devra ainsi s'y conformer afin d'éviter toute surconsommation en vue de partager les frais équitablement. En effet, observer ces différentes règles vous permet de profiter d'un réel confort tout en réduisant votre facture. Commencez par ne pas régler la température du chauffage afin qu'elle ne soit pas trop élevée. La personne qui quitte le logement en dernier doit l'éteindre, tandis que celui qui rentre le premier doit le rallumer. Vous devez aussi veiller à ce qu'il n'y ait pas de courants d'air dans les pièces. Cela évite la déperdition de la chaleur, ce qui vous oblige à augmenter l'utilisation du chauffage. Pour la même raison, installez des rideaux et des volets aux portes et fenêtres.



Les économies d'électricité et d'eau


Pour faire des économies d'énergie, ne laissez aucun appareil en veille quand vous vous absentez. Dans la même perspective, celui qui se couche en dernier doit éteindre le box Internet. Optez également pour des lampes basse consommation. Évitez aussi de laisser la lumière allumée lorsque le logement est vide. En ce qui concerne l'eau, privilégiez une douche par rapport au bain parce que vous consommez au moins 5 fois moins d'eau. Remplissez également un verre pour vous rincer la bouche quand vous vous brossez les dents. Utilisez entre autres des chasses d'eau à double réservoir. Par ailleurs, des économies peuvent être réalisées grâce à l'installation de mitigeurs sur les différents robinets du logement. Cela permet à la fois de régler la pression de l'eau et sa température tout en faisant couler 30% d'eau en moins en comparaison des robinets classiques.

Pour plus d'informations et de conseils sur des économies d'énergies dans son logement, rendez-vous sur le site Électricité Futée.


FERMER