Rechercher une Offre d'emploi

Interview de Charles Bret

Rencontre avec le nouveau président de la CNJE

Publié le 29 juillet 2008
Interview de Charles Bret

Capcampus

Quel est le concept de la CNJE ?

Charles Bret


Créé en 1967 à l'initiative d'élèves de l'ESSEC, les Junior-Entreprises (J.E.) permettent aux professionnels de faire appel aux compétences d'étudiants des Grandes Ecoles et Universités françaises. Ces derniers viennent y chercher une occasion de mettre à profit leurs qualités d'entrepreneurs.

Les Junior-Entreprises constituent à ce titre de véritables révélateurs d'esprit d'entreprise.

Une Junior-Entreprise est une association de loi 1901 à vocation économique et à but non lucratif dont l'origine se retrouve autour de trois idées :

  • Une idée pédagogique : permettre à ces étudiants de mettre en pratique l'enseignement théorique qu'ils reçoivent en cours et d'acquérir de multiples expériences valorisantes sur le marché du travail.
  • Une idée d'un incubateur d'esprit d'entreprise : donner aux étudiants une première expérience de l'esprit d'entreprise avant leur entrée dans la vie active ou leur propre création d'entreprise, en leur permettant de mettre en œuvre des projets innovants.
  • Une idée économique : mettre à disposition des entreprises, créateurs et collectivités locales les compétences, le dynamisme et la capacité d'innovation des étudiants des Grandes Ecoles et Universités.

  • En bientôt 40 ans, les Junior-Entreprises ont su anticiper et s'adapter aux changements des marchés, de leurs clients et de leur environnement propre.

    Le mouvement constitue aujourd'hui une référence dans la promotion de l'esprit d'entreprise.

    Capcampus

    Comment est née la CNJE ?

    Charles Bret

    Souhaitant contribuer le plus largement et le plus efficacement à la promotion de leur concept, les Junior-Entreprises (J.E.) se sont fédérées au sein de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE) dès 1969 (deux ans après la création de la première Junior-Entreprise).

    Capcampus

    Quelles sont ses missions ?

    Charles Bret


    La CNJE a quatre missions majeures :

  • Coordonner et développer les activités des Junior-Entreprises,
  • Promouvoir les marques Junior-Entreprise, Junior-Initiative, Pépinière Junior-Entreprise et Junior-Création,
  • Assurer la défense de ses membres et les représenter,
  • Réunir toutes les informations relatives à la vie des Junior-Entreprises par la réalisation d'études exploratoires.

  • Depuis sa création, la CNJE œuvre pour faire connaître la marque Junior-Entreprise en tant que gage de qualité pour les entreprises qui font appel à ces dernières. Pour réaliser ses actions, la CNJE s'appuie sur ses partenaires, ses labels qualité, ou encore sur la mise en place d'audits-conseil annuels au sein de chaque structure.

    Le Conseil d'Administration de la CNJE, composé d'étudiants bénévoles issus de diverses Junior-Entreprises de France, est chargé d'une part de coordonner, d'animer et de former le réseau des Junior-Entreprises, d'autre part de promouvoir et de défendre la marque Junior-Entreprise. Pour ce faire, il prend en charge l'organisation de la campagne annuelle d'Audit-Conseil, des deux congrès nationaux de formation ainsi que d'autres événements de communication et mène des travaux d'envergure pour le mouvement.

    Capcampus

    Le mouvement des Junior-Entreprises en chiffres ?

    Charles Bret

  • 40 villes en France.
  • 137 Junior-Entreprises (Grandes écoles et Universités)
  • 8.6 M€ de chiffre d'affaires cumulé.
  • 2 000 étudiants administrateurs.
  • 20 000 adhérents.
  • 148 000 étudiants potentiels.
  • Capcampus

    Junior-Entreprise, c'est une marque ?

    Charles Bret

    Junior-Entreprise est une marque déposée à l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) et propriété exclusive de la CNJE. Il existe également les marques : Junior-Initiative, Pépinière Junior-Entreprise et Junior-Création. Ces marques correspondent aux différents stades de maturité de l'association dans le mouvement avant de devenir une Junior-Entreprise. La CNJE a mis en place des "passages de marques", à l'issue d'audits réalisés par ses soins.

    Capcampus

    Le concept existe-t-il à l'étranger?

    Charles Bret


    Après avoir dépassé les frontières de la France et s’être développé en Europe, le concept Junior-Entreprise est aujourd’hui devenu international.

    La CNJE s'est employée à diffuser le concept des Junior-Entreprises dans les principales villes européennes.

    Aujourd'hui on compte plus de 300 associations implantées dans 20 pays européens (Allemagne, Angleterre, Espagne, Belgique, Autriche, Italie, ...).

    Le résultat de cette démarche a été la création de JADE (Junior Association for Development in Europe) en 1992, qui, en favorisant les contacts, crée une dynamique entre les Junior-Entreprises européennes.

    Fort de son succès, le concept J.E. s'est développé dans d'autres pays du monde (Brésil, Maroc, Mozambique etc.)

    Capcampus

    Combien de personnes composent la CNJE ?

    Charles Bret


    L'équipe de la CNJE est composé aujourd'hui d'une trentaine de personnes. Il y a parmi eux :

  • les 12 membres du Conseil d'Administration
  • deux salariées
  • les chargés de missions, répartis sur les différents pôles
  • les Délégués Régionaux, relais locaux auprès des structures
  • Capcampus

    Comment êtes-vous parvenu au poste de Président ?

    Charles Bret


    Après avoir été pris de passion par mon expérience de président de la Junior-Entreprise ESCadrille à Toulouse je me suis dit que je ne pouvais pas m’arrêter au bout d’un an. J’ai donc décidé de me présenter au poste de président de la CNJE afin de mettre à profit mon année de césure pour le mouvement.

    Le recrutement à la CNJE s’effectue par cooptation durant tous les weekends du mois de mai chaque année. Les weekends de cooptation sont ponctués de formations, d’échanges, de résolutions de cas etc. A la fin du mois de mai, l’ancienne et la future équipe se retrouvent pour procéder aux élections des membres du conseil d’administration.

    Capcampus

    De quelle école venez-vous ?

    Charles Bret

    Je viens de terminer ma deuxième année au sein de l'ESC Toulouse, après une spécialisation en finance et stratégie entrepreneuriale.

    Capcampus

    La CNJE peut-elle venir en aide, via les associations locales, à de jeunes diplômés qui souhaitent monter leur entreprise ?

    Charles Bret

    Structurellement, la CNJE n'accompagne que les étudiants "Junior-Entrepreneurs" pendant leurs études et leur expérience J.E. Cependant, de nombreux jeunes diplômés qui souhaitent disposer d'une aide afin de lancer leur activité font chaque année appel à l'expertise de nos structures.

    Capcampus

    Que souhaitez-vous voir évoluer au sein de cette Confédération ?

    Charles Bret

    Nous souhaitons voir évoluer l’esprit d’entreprise et l’envie d’entreprendre de tous les étudiants en grandes écoles et universités.

    Capcampus

    La CNJE est-elle également un lien entre Ecoles et Entreprises ?

    Charles Bret


    Tout à fait et c'est d'ailleurs la base du concept. Avant même que les stages en entreprises dans les écoles et universités fassent leurs apparitions, la Junior-Entreprise était l’unique lieu de rencontre entre les étudiants et le monde de l’entreprise. Aujourd’hui, après déjà bientôt 40 ans d’existence, nous permettons chaque année à plusieurs centaines d'entreprises de travailler avec des étudiants de ces écoles, de collaborer avec eux et ainsi avoir un lien privilégié au sein même des établissements.

    De même, nos partenaires institutionnels que sont Altran, BNP Paribas, KPMG et Microsoft France, nous permettent d'organiser des manifestations en soutenant les Junior-Entreprises sur l'ensemble du territoire : certaines organisent des événements afin de rapprocher ces deux mondes qu'elles côtoient chaque jour (forums, petits déjeuner, rencontres entretiens, conférences, ...)

    Capcampus

    Quelles sont les actions des associations des Ecoles, tant au niveau local que national ?

    Charles Bret

    Au niveau local comme national, leurs actions envers les entreprises dépendent de leurs domaines de compétences. Nos structures mènent également des actions visant à promouvoir l'esprit d'entreprise en organisant des conférences, débats, petit-déjeuner d’entrepreneur etc.) Ce sont également des événements visant à améliorer les liens entre les entreprises et les étudiants de leurs écoles comme nous venons de le voir au point précédant.

    Capcampus

    La CNJE améliore-t-elle les formations des étudiants Junior-Entrepreneurs ?

    Charles Bret

    Nous nous attachons tout particulièrement aux formations que nous donnons aux Junior-Entrepreneurs. Ces formations ont pour but de donner tous les outils nécessaires à la bonne gestion de l’association et de développer les compétences managériales et entrepreneuriales des Junior-Entrepreneurs.

    Capcampus

    Quel est le CA moyen d'une Junior-Entreprise ?

    Charles Bret

    Si l’on effectue un petit calcul, le CA moyen des Junior-Entreprises est de l’ordre de 60 000 euros. Néanmoins cette donnée ne reflète pas la réalité de toutes les structures puisque cela peut dépendre la situation géographique, de la concurrence des autres J.E., de l'activité de la structure, de son ancienneté. Certaines structures réalisent un CA supérieur à 600 000 euros, d’autres encore moins aguerries, mais que nous nous efforçons d’accompagner, réalisent des CA inférieur à 20 000 euros.

    Capcampus

    Ces structures sont elles perçues comme des concurrents par les sociétés classiques?

    Charles Bret

    Votre question me rappelle un ancien support de communication que nous avions travaillé avec notre partenaire conseil TBWA : « Faire appel aux Junior-Entreprises est autorisé par le droit de la concurrence ». Il est « autorisé par le droit de la concurrence » tout simplement parce que nous avons une vocation pédagogique vis-à-vis des Junior-Entrepreneurs. En effet, chaque problématique est l’occasion de mettre en pratique les enseignements reçus et de dévoiler très tôt un esprit entrepreneurial.

    Capcampus

    Un dernier mot pour nos lecteurs ?

    Charles Bret

    Je ne peux que vous inviter à osez l’expérience J.E. : une expérience unique passionnante !


    FERMER