Cancer du poumon : une anomalie génétique qui répond très positivement à une thérapie ciblée


Les découvertes d'anomalies moléculaires de l'ADN des cellules cancéreuses permettent de traiter les patients avec des traitements ciblés plus efficaces que les chimiothérapies classiques.
Cancer du poumon : une anomalie génétique qui répond très positivement à une thérapie ciblée

Un an après la découverte d'une anomalie génétique (HER2-Human Epidermal Growth Factor Receptor-2) responsable de 1 à 2 % des cancers du poumon, une étude européenne, pilotée, comme la précédente, par le Professeur Julien Mazières Pneumo-Oncologue à l'hôpital Larrey (Institut Universitaire du Cancer de Toulouse Rangueil-Larrey) et à l'Institut Universitaire du Cancer de Toulouse-Oncopole met en évidence une nouvelle anomalie génétique (altération du gène ROS1 sur le chromosome n° 6) chez une faible proportion de patients porteurs d'un cancer du poumon.
Ces découvertes d'anomalies moléculaires de l'ADN des cellules cancéreuses permettent de traiter les patients avec des traitements ciblés plus efficaces que les chimiothérapies classiques.

Ces travaux font l'objet d'une publication dans le plus important journal médical de cancérologie : Journal of Clinical Oncology.

La médecine personnalisée : la mise en oeuvre de thérapeutiques ciblées

On sait que le cancer du poumon est l'un des plus fréquents (40 000 nouveaux cas/an en France) et l'un des plus graves car souvent diagnostiqué à un stade métastatique. Des progrès récents ont été réalisés grâce à l'identification d'anomalies moléculaires dans l'ADN des cellules cancéreuses, permettant de traiter les patients avec des thérapies ciblées plus efficaces que les chimiothérapies standards.
Récemment, une nouvelle anomalie moléculaire consistant en une modification chromosomique a été identifiée dans 1% des cancers bronchiques : il s'agit d'un réarrangement du gène ROS1. L'étude européenne menée a analysé l'effet d'une molécule thérapeutique ciblée, le crizotinib, par voie orale, chez des patients porteurs de cette nouvelle anomalie. Les résultats sont très prometteurs puisque 80 % des patients répondent à ce type de traitement avec très peu d'effets secondaires alors que les taux d'efficacité de la chimiothérapie classique sont de l'ordre de 30%.

La recherche avance pour toujours plus d'espoir

Ainsi, la prise en charge du cancer du poumon est une illustration de la médecine personnalisée : identification de sous-groupes de patients porteurs d'anomalies moléculaires parfois rares, associée à des traitements ciblés de plus en plus efficaces.
Ces données, associées à celles obtenues par des équipes américaines, devraient aboutir à la commercialisation de cette molécule pour cette population de patients qui ne bénéficiait pas, pour l'instant, de traitements réellement efficaces.

L'IUCT, une nouvelle dynamique pour lutter efficacement contre le cancer

L'Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT), présidé par le Professeur André Syrota, est un nouveau modèle français de coordination des soins, de recherche et de l'enseignement en cancérologie. C'est une démarche collective et volontaire de tous les acteurs du cancer en Midi-Pyrénées pour améliorer la qualité de prise en charge du patient quel que soit son lieu de résidence dans la région.

Ainsi, les acteurs publics et privés de l'oncologie en Midi-Pyrénées mettent en place un dispositif original visant à définir et promouvoir, à Toulouse et en Région Midi-Pyrénées, une politique et des actions de coopération dans le domaine de la cancérologie permettant notamment de :

  • développer les activités de recherche,
  • favoriser les liens entre le soin et la recherche,
  • assurer la formation et la diffusion des connaissances médicales et scientifiques,
  • construire des parcours de soins coordonnés pour les patients.

Les partenaires de l'IUCT

  • Centre hospitalier universitaire de Toulouse
  • Institut Claudius Regaud
  • Université Toulouse III - Paul Sabatier
  • Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale)
  • Communauté urbaine Toulouse métropole
  • GCS des hôpitaux publics de Midi-Pyrénées
  • GCS de cancérologie privée de Midi-Pyrénées
  • Oncomip
  • Ligue nationale contre le cancer (prochainement)
  • Fondation Toulouse Cancer Santé



En savoir plus Publié le 12 février 2015

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Médecine

Médecine

Vous voulez faire médecine ?? Certains sites vous proposent des aides pour mieux préparer le concours, découvrez les sur Capcampus.

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Rechercher sur capcampus

FERMER