Cap sur le Clubbing : au fait le clubbing c'est quoi ?

Capcampus éclaire votre lanterne et vous explique le clubbing et ses codes

Publié le 05 mars 2013

Le Clubbing est un mot qui revient de plus en plus souvent dans la bouche des jeunes.


Ce terme anglais qui dérive du verbe « to club » et qui provient de « night-club » est défini littéralement en français par boîte de nuit.
Le Clubbing est donc le fait de sortir en discothèque, avec des codes qui lui sont spécifiques aussi bien sur le point vestimentaire, musical que verbal.

Pouvant être considéré comme une philosophie à part entière, le Clubbing est un art de vivre adopté par les clubbers - qui ne sont autres que les adeptes de cette discipline - lesquels s’intéressent à tous les principes qui s’y rapprochent.
Ainsi, les vrais clubbers qui sont accros à 100% deviennent facilement des passionnés.
Le fait d’aller dans ces clubs leur permet de se rencontrer, d’échanger mais aussi de s’informer.
Les clubbers adoptent également des codes vestimentaires, comme dans le milieu du jazz. Si les jazzmen adoptent leur propre monde, musique et expression, il en est de même des adeptes du Clubbing.

Toutefois, le Clubbing n’est pas seulement réservé aux clubs ou plutôt aux discothèques, comme beaucoup peuvent le penser.
En effet, on rencontre actuellement de nombreux clubbers qui se donnent rendez-vous dans des festivals dont les plus célèbres sont le Festival Mannhein qui se déroule chaque année en Allemagne ou encore le Monegros en Espagne.    

Pour certaines personnes, le Clubbing est associé à un mode de vie qui permet d’éliminer, le vendredi soir ou le samedi, toutes les toxines reçues après une semaine de dur labeur et ce, au son de leur musique préférée.
Il s’agit ainsi, au travers d’un défoulement total, d’une sorte de revanche silencieuse sur la forme d’exploitation dont elles sont victimes. Force est toutefois de constater que leur principe n’est que partiellement acceptable étant donné qu’elles n’adoptent pas tous les principes requis pour faire partie de ce mouvement.

Avec cette pratique qui consiste essentiellement à danser en boîte de nuit sur de la musique purement électronique, de plus en plus d’adeptes s’accrochent et y trouvent un réel plaisir. En allant plus loin, le Clubbing peut être désigné comme une communauté, un état d’esprit commun.
Les clubs ou les discothèques ne sont pas les seuls lieux propices à cette pratique car d’autres lieux nocturnes moins exigeants peuvent aussi employer ce terme.

Aujourd’hui, de nombreuses soirées Clubbing sont organisées un peu partout dans le monde. A mi-chemin entre la discothèque et le bar de nuit, ces lieux conviviaux, chaleureux et hétéroclites sont souvent considérés comme étant de Bar à Ambiance Musicale.
Comme un bar de nuit, ces lieux de rendez-vous des clubbers proposent des consommations à prix réduits.
Comme une discothèque, il est possible d’y passer toute la nuit tout en dansant ou en discutant en toute quiétude entre clubbers ou avec des amis.

Pour les plus jeunes, le Safe Clubbing consiste en une manière de leur faire découvrir le Clubbing dans des conditions assez restreintes telles que l’interdiction de boire de l’alcool et de fumer, à des horaires aménagés d’une discothèque.


FERMER