Collection Dormeuil printemps-été 2007

L'élégance et la classe d'une maison française au goût anglais

Publié le 31 juillet 2006

Dans les années 70, Dormeuil présentait ses tissus à travers une imagerie publicitaire inspirée des personnages de James Bond. Viril, sportif et terriblement séducteur, le célèbre agent 007 veillait admirablement à sa tenue. Au petit jour, il était déjà impeccable. Et de poursuivre ses journées à suspens en faisant régulièrement de la veste de smoking, l'habit qui personnalisait son allure. Très seventies, ce style habillé est le fil conducteur du scénario du printemps-été 2007. Influencée par le cinéma, cette collection de Dormeuil rappelle aussi le chic d'un Steve McQueen dans L'affaire Thomas Crowne. Et d'autres scènes avec autant d'acteurs aux looks inoubliables de par leur grande élégance.

Plus que jamais, le style des habits du soir empiète sur le jour. Les vestes et blousons adoptent des cols pointus ou châles à la ligne effilée et contemporaine, soulignée par un passepoil contrasté ou un galon surpiqué. Les chemises jouent de découpes et de finitions détournées des gilets de costume. Des cols se nouent comme des foulards. Quelques fronces décorent des poches... Egalement influencées par ces mêmes années, les pièces plus sportswear présentent ce même souci du détail. Vestes à la taille froncée, sahariennes revisitées et blousons à découpes en cuir velours, pantalons multi-poches et shorts courts, chemisettes à col plat et polos avec des empiècements à bords rouleautés aux épaules, permettent de décontracter son look sans jamais perdre en classe.

Tissus Dormeuil et imprimés participent aussi à cette élégance sous toutes les coutures. Signature du prêt-à-porter Dormeuil, le pied de coq s'imprime dans un nouveau coloriage, tandis que les pois et les carreaux se déclinent jusque dans des motifs géants. Egalement, des oppositions subtiles de mat et de brillant, des rayures discrètement ajourées et d'autres plus larges, esprit bâton, qui jouent des camaïeux de nuances de l'été 2007. Du blanc-cassé au crème du côté des beiges, en passant par les verts déclinés du vert mousse au céladon, les bleus s'étendant du marine au canard, des rouges ou encore les jaunes, le style de Dormeuil se remarque aussi à son parti-pris couleur depuis que Pierre-Henri Mattout en assure la direction artistique. De prime abord, sa nouvelle palette à des accents d'hiver. Mais dans ses pointes de vifs qui illuminent le tout, on retrouve toute l'histoire de cette maison française twistée avec un goût anglais.
FERMER