.

Prêt étudiant et bourse d'études

Lorsque l'aide des parents et les bourses d'études sont insuffisantes pour financer le coût des études, il peut être nécessaire de recourir au prêt étudiant.

Publié le 02 septembre 2014
Prêt étudiant et bourse d'études

Ces crédits sont accordés par les banques aux étudiants inscrits dans un établissement d'études supérieures, quelles que soient la nature et la durée des études poursuivies. Le montant du prêt dépend des besoins de l'étudiant et de ses possibilités de remboursement une fois qu'il sera entré dans la vie active. Les sommes empruntées peuvent servir à régler les frais d'études, à couvrir les dépenses de la vie courante (loyer, caution, transports...) ou à financer l'acquisition de biens d'équipement.

Les taux des prêts étudiants sont souvent inférieurs à ceux des prêts classiques, en moyenne de deux ou trois points. Les fonds peuvent être délivrés en une seule fois ou débloqués progressivement, au rythme des besoins réels de l'étudiant. Le coût du crédit est alors moins élevé car les intérêts ne courent qu'à compter de chaque déblocage des fonds.

Généralement, le remboursement du prêt étudiant commence au terme d'une période de "différé de remboursement", une fois que l'étudiant a terminé ses études et trouvé un emploi. Pendant la période de différé, l'étudiant paie les intérêts et la cotisation d'assurance décès-invalidité du prêt (différé partiel) ou uniquement la cotisation d'assurance (différé total). Cette seconde solution est plus coûteuse car pendant la période de différé, les intérêts dus chaque année s'ajoutent au capital emprunté et produisent à leur tour des intérêts.

Pour obtenir un prêt étudiant, en plus des conditions de ressources, l'emprunteur doit fournir une caution parentale ou d'un tiers. Il existe toutefois un prêt étudiant garanti par l'Etat, géré par BPIfrance, sans caution personnelle ou garantie parentale ni conditions de ressources. Pour souscrire ce prêt, il faut s'adresser à l'une des quatre banques partenaires du dispositif : la Société Générale, le Crédit Mutuel, le CIC et certaines Caisses d'Epargne.

La bourse d'études de l'enseignement supérieur

La bourse sur critères sociaux de l'Education nationale est attribuée aux étudiants en fonction des ressources et des charges des parents. L'étudiant doit avoir moins de 28 ans au 1er septembre de l'année universitaire, être titulaire du bac (ou d'un diplôme admis en équivalence) et inscrit en premier ou deuxième cycle dans un établissement relevant du ministère de l'enseignement supérieur.

Une simulation est possible en ligne sur le site du Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires (www.cnous.fr). Il existe neuf échelons, donnant droit à la seule exonération du paiement des droits de scolarité et de la Sécurité sociale jusqu'à une bourse de 5 539 euros pour 10 mois (pour l'année universitaire 2014-2015), versée généralement mensuellement de septembre à juin.

La demande de bourse se fait auprès du Crous dont dépend l'étudiant. Un dossier social étudiant (DSE) doit être déposé entre le 15 janvier et le 30 avril d'une année dans le but d'obtenir une bourse pour l'année suivante. La réponse est fournie en juin et le paiement débute à la rentrée suivante, au cours du 1er trimestre universitaire.


FERMER