Palmarès du Prix du Contrat de Professionnalisation


Prix récompensant les quatre meilleurs mémoires réalisés par des étudiants employés sous ce contrat dans des entreprises du transport et de la logistique et sélectionnés par un jury de professionnels.
Palmarès du Prix du Contrat de Professionnalisation

Hier, le 26 mars 2013, l’OPCA-TRANSPORTS a décerné les Prix du Contrat de professionnalisation récompensant les quatre meilleurs mémoires réalisés par des étudiants employés sous ce contrat dans des entreprises du transport et de la logistique et sélectionnés par un jury de professionnels.

Initiative unique dans le domaine de l’emploi et de la formation professionnelle, cette cérémonie s'est déroulée dans le cadre du SITL, Salon des solutions logistiques 2013

À travers ce concours, l’OPCA-TRANSPORTS met en avant la « double excellence » de ces jeunes qui arrivent à poursuivre leurs études tout en conciliant leur vie professionnelle.

Pour 2012, 6 175 contrats de professionnalisation ont été pris en charge par l’OPCA-TRANSPORTS, soit une hausse de 13,9 % par rapport à 2011, année qui connaissait déjà une croissance en nombre de contrats de près de 20,8 % par rapport à 2010. Ces chiffres attestent des besoins de nombreuses entreprises en matière de recrutement et de professionnalisation.

Unanimement saluée par les spécialistes, cette opération sera bien évidemment renouvelée en 2014.

 

1er Prix

  • Christelle Daviet : Licence Pro Commerce et Marketing – ISFEFEL
    Entreprise : Schenker-Joyau, qui a travaillé sur « Les facteurs clefs de réussite d’une acquisition ».


2e Prix

  • Christian Mouenet : BTS Transports – ECF
    Entreprise : Dachser Cargo Plus, qui a étudié l’« Optimisation des opérations de dédouanement ».


3es prix ex aequo

  • Chloé Payre-Ficot : Master Ressources humaines à l’université Pierre-Mendès- France (UPMF-ESE) de Grenoble. Elle a travaillé sur « La participation de la fonctionRH au management par les valeurs dans les organisations », à la Compagnie européenne de transports (CETUP).
  • Fabien Deshayes : BTS Transports à l’AFTEC. Il a été accueilli au sein de Transports Ménage. Son sujet de réflexion a porté sur « Le transport écologique, sécurisé et hygiénique ».

 

INITIATIVE UNIQUE DANS LE DOMAINE DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Le 26 mars 2013, l’OPCA-TRANSPORTS remettra les Prix du Contrat de professionnalisation récompensant les quatre meilleurs mémoires réalisés par des étudiants employés sous ce contrat dans des entreprises du transport et de la logistique et sélectionnés par un jury de professionnels. Initiative unique dans le domaine de l’emploi et de la formation professionnelle, cette cérémonie se déroulera dans le cadre du SITL, Salon des solutions logistiques 2013 (26-28 mars 2013 à Villepinte). Unanimement saluée par les spécialistes, cette opération sera bien évidemment renouvelée en 2014.

 

À travers ce concours, l’OPCA-TRANSPORTS souhaite mettre en avant la « double excellence » de ces jeunes qui arrivent à poursuivre leurs études tout en conciliant leur vie professionnelle. Pour 2012, 6 175 contrats de professionnalisation ont été pris en charge par l’OPCA-TRANSPORTS, soit une hausse de 13,9 % par rapport à 2011, année qui connaissait déjà une croissance en nombre de contrats de près de 20,8 % par rapport à 2010. Ces chiffres attestent des besoins de nombreuses entreprises en matière de recrutement et de professionnalisation.

 

UNE EXCELLENTE CONNAISSANCE DES ENJEUX SECTORIELS ET DÉS SERVICES DE PROXIMITÉ RENFORCÉS

Ces résultats encourageantssont le fruit d’une connaissance, par les équipes de l’OPCA-TRANSPORTS, des enjeux sectoriels, de sa réalité en matière d’embauche et de son intérêt pour l’insertion par le contrat de professionnalisation, dispositif adapté aux secteurs des transports et permettant une réelle qualification et une insertion durable.

 

À travers le Prix du Contrat de professionnalisation, l’OPCA-TRANSPORTS, entend développer une relation privilégiée avec les écoles et les entreprises adhérentes, témoignant ainsi de sa capacité à discerner les talents de demain.

 

UN TUTEUR FORMÉ OBLIGATOIRE POUR CHAQUE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Des tutorats obligatoires ont été mis en place pour les contrats de professionnalisation, et ce dans le cadre d’une convention d’engagement qualité avec l’entreprise. L’OPCA-TRANSPORTS a fait concevoir, par des experts de la formation, un service « T-Tutor@t » destiné à former des tuteurs au sein des entreprises.

Cette formation tutorale à distance répond aux besoins spécifiques des entreprises du transport, en particulier des plus petites,où le tutorat des nouveaux entrants est fréquemment assuré par le chef d’entreprise lui-même. « T-Tutor@t » permet aux entreprises du transport de respecter leur obligation de former les tuteurs qui accueillent et accompagnent les salariés en contrat de professionnalisation. Une attestation de tutorat est décernée à l’issue de cette formation.

Ce service s’adapte au profil du tuteur (personnel technique, etc.), à son niveau d’expérience (personnel qualifié, etc.) et aux attentes de l’entreprise.

« Nous avons constaté, grâce à des enquêtes menées auprès des jeunes en contrat de professionnalisation, que leur maintien dans l’emploi dans notre secteur est très encourageant et nettement supérieur à la moyenne nationale. 84 % des jeunes sont en emploi dans la branche six mois après la fin de leur contrat de professionnalisation », précise Raphaëlle FRANKLIN, directrice générale de l’OPCA-TRANSPORTS.

OFFRIR AUX JEUNES SANS DIPLÔME DES FORMATIONS QUALIFIANTES LONGUES

Les priorités des branches orientent largement les formations diplômantes ou aboutissant à un titre ou à un CQP (Certificat de compétence professionnelle). Par nature longues, ces formations requièrent un matériel pédagogique spécifique (formation pratique individuelle : quatre stagiaires, un formateur, un véhicule poids lourd, formation sur des portiques portuaires…). Par ailleurs, elles permettent d’augmenter la qualification de jeunes qui, pour la grande majorité, sont sortis tôt du système éducatif.

 

« Les niveaux de qualification des jeunes entrant en contrat de professionnalisation dans nos secteurs sont dans 36 % des cas de niveau brevet ou infra, contre une moyenne au niveau national de 20 %, comme le souligne le rapport de la Cour des comptes rendu public le 22 janvier 2013. Par ailleurs, il faut rappeler que, pour accéder à la plupart des emplois de nos secteurs (conducteurs, auxiliaires ambulanciers …), une formation est obligatoire », indique Raphaëlle FRANKLIN, directrice générale de l’OPCA-TRANSPORTS.

 

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION, MOYEN ADÉQUAT D’INSERTION

Convaincu que le contrat de professionnalisation constitue le moyen adéquat d’insertion des jeunes, l’OPCA-TRANSPORTS a conventionné avec huit GEIQ du transport à fin 2012. Ceux-ci sont tous labellisés par le CNCE GEIQ, suivis et contrôlés par les équipes de l’OPCA tant sur la qualité de la formation réalisée que sur le taux d’insertion des jeunes entrant en contrat de professionnalisation. Pour 2012, près de 200 jeunes ont ainsi été pris en charge dans le cadre de GEIQ.

 

L’OPCA-TRANSPORTS, ACTEUR INCONTOURNABLE DU TRANSPORT, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE…

Dans un contexte socio-économique préoccupant (taux de chômage dépassant les 10 % de la population active, cessations d’activité croissantes…), les résultats de l’OPCA-TRANSPORTS en matière d’insertion et de réinsertion sont en constante progression. Les résultats des actions en 2012 et les perspectives 2013 font de l’OPCA-TRANSPORTS un acteur incontournable du paysage de la formation professionnelle.

En effet, pour 2012 :

  • 6 175 contrats de professionnalisation ont été pris en charge par l’OPCA-TRANSPORTS, soit une hausse de 13,9 % par rapport à 2011 ;
  • 4 544 DIF portables au bénéfice d’actifs connaissant des ruptures professionnelles ont été financés, contre 2 636 l’année précédente ;
  • 1 754 bénéficiaires de Préparation opérationnelle à l’emploi (POE) et 1 417 personnes entrées en Contrat de sécurisation professionnelle (CSP) ont suivi des formations cofinancées par l’OPCA-TRANSPORTS avec le soutien du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP). L’année précédente, 600 stagiaires avaient bénéficié de ces dispositifs ;
  • 376 personnes ont bénéficié d’une formation pendant une période de chômage partiel, dans les secteurs du transport routier et du transport maritime.

 

 

… ET DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Pour 2013, les perspectives sont favorables, avec une augmentation attendue du nombre de contrats de professionnalisation, de bénéficiaires des dispositifs de POE, CSP ou DIF portables ainsi que la poursuite de la promotion de tous ces dispositifs auprès des entreprises, des fédérations et des différents acteurs nationaux ou territoriaux.

Les dispositifs de formation déjà existants pourraient également être mis en œuvre dans le cadre des emplois d’avenir ou des contrats de génération. L’OPCA-TRANSPORTS saura être au rendez-vous de ces nouvelles perspectives pour l’emploi des jeunes.

« Les équipes de l’OPCA-TRANSPORTS sont toutes fortement impliquées sur la réponse aux besoins en matière d’insertion ou réinsertion sur les territoires. Elles sont toutes conscientes de l’enjeu sociétal que cela revêt », rappelle Raphaëlle FRANKLIN, directrice générale de l’OPCA-TRANSPORTS

En savoir plus Publié le 27 mars 2013

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Professionnalisation

Professionnalisation

Découvrir avec capcampus le concept de l'apprentissage, de la qualification et de la professionnalisation dans le cadre de la formation en alternance. Des offres sont également proposées dans la base emploi de capcampus par des entreprises ou des organismes de formation.

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Rechercher sur capcampus

FERMER