Prévention du risque alcool en milieu étudiant

Nette amélioration de la connaissance des seuils de consommation d’alcool à moindre risque

Publié le 18 juin 2010

Durant l'année universitaire 2009-2010, les étudiants de l'agglomération chartraine ont bénéficié d'actions de prévention du risque alcool, axées sur le concept « 2340 » (1) . Afin d'évaluer l'impact de ces actions, mises en place dans les principaux établissements d'enseignement supérieur de Chartres et lors de soirées étudiantes, Entreprise & Prévention et Chartres Métropole ont demandé une évaluation indépendante, menée par le cabinet Jeudevi .
Cette étude a permis de démontrer l'intérêt d'une approche mêlant information et interactivité, notamment par le débat théâtral. Les étudiants ayant participé à l'opération 2340 connaissent mieux les seuils de consommation à moindre risque. La connaissance du seuil exact à ne pas dépasser pour les consommations occassionnelles (4 unités d'alcool) passe ainsi de 9 à 33,8%.

Au vu de ces résultats encourageants, Entreprise & Prévention souhaite étendre l'opération 2340 au niveau national et propose désormais à l'ensemble du monde étudiant des kits « campus » et « soirées » permettant d'organiser des animations de prévention alcool de manière autonome.

2340 en milieu étudiant : une action originale et efficace, plébiscitée par les étudiants


En octobre et novembre 2009, les 700 étudiants de l'Antenne Scientifique de Chartres, de l'IUT et du campus CCI ont participé à une opération pilote de prévention du risque alcool basée sur le concept 2340. Déclinée à la fois sur le « campus » (stand d'information et débat théâtral) et lors des « soirées » (animation 2340 et Conducteur désigné) l'opération avait pour objectif d'améliorer la connaissance des seuils de consommation à moindre risque au sein de la population étudiante. Elle a permis aussi de proposer un dispositif permettant une véritable gestion du risque alcool lors des soirées. L'opération servait également de programme pilote pour d'autres campus et écoles.

Les résultats de l'enquête « post-opération » ont montré que l'action a permis de mieux faire connaître les seuils de consommation, particulièrement celui des consommations occasionnelles (le '4'). Le programme 2340 a de plus été jugé « instructif » et « ludique », avec des actions adaptées aux modes de consommation des étudiants pour près de la moitié des interrogés. « L'opération a reçu un excellent accueil de la part des étudiants chartrains. Ils ont notamment plébiscité le débat théâtral, une démarche propice à la réflexion sur les comportements à risque » souligne Alain Malet, vice-président de Chartres Métropole.

Extension nationale : lancement de deux kits de prévention spécialement conçus pour les acteurs du monde étudiant

« La consommation des étudiants se caractérise par son côté festif et occasionnel. Il nous a donc semblé essentiel de créer un programme spécifique au milieu étudiant. A partir des enseignements de l'action 2340 à Chartres, nous avons donc élaboré deux kits de prévention adaptés aux contextes 'campus' et 'soirées' » explique Alexis Capitant, directeur général d'Entreprise & Prévention.

A destination des chefs d'établissement, équipes éducatives, infirmières scolaires et associations, le « kit campus » propose des affiches et dépliants permettant la mise en place d'animations en journée via un stand d'information. Les étudiants pourront ainsi tester leurs connaissances et évaluer leur consommation d'alcool, notamment grâce à un calculateur d'unités d'alcool (disponible en ligne sur www.2340.fr). Un débat théâtral conçu en collaboration avec la compagnie Entrées de jeu pourra également être organisé. Cette pièce où public et acteurs interagissent aborde plusieurs situations : gestion des soirées étudiantes et des soirées privées, rites de passage, consommation excessive en une seule occasion, risque alcool et route...

Par ailleurs, pour lutter contre la consommation excessive d'alcool en soirées étudiantes, l'association propose un kit d'animations permettant de mettre en place des soirées responsables. Ce kit livre des informations pratiques pour aider les étudiants à organiser leurs soirées (préparation, questions administratives, gestion de la fin de soirée ...) et propose plusieurs outils et animations :

  • Une animation type Trivial Poursuit autour des seuils de consommation à moindre risque permettant de gagner des « goodies » en lien avec la prévention : portes clés, tours de cou...
  • Une animation « C KI KI CONDUIT ? » proposant aux étudiants de choisir un Conducteur désigné, lequel remet ses clés à l'entrée et teste son alcoolémie en fin de soirée.



Pour plus d'informations sur l'opération 2340 en milieu étudiant et pour commander les kits « campus » et « soirées », rendez-vous sur le site : www.preventionalcool.com



A propos de Entreprise & Prévention :

Créée en 1990, Entreprise & Prévention est une association qui regroupe 19 entreprises du secteur des boissons alcoolisées en France afin de lutter contre la consommation excessive ou inappropriée de boissons alcoolisées. Dix entreprises sont adhérentes en France Métropolitaine : Bacardi-Martini, Brasseries Kronenbourg, Brown Forman, CBH Trading, Heineken France, Société des Produits Marnier Lapostolle, Moët Hennessy Diageo, Pernod Ricard, Rémy Cointreau, William Grant & Sons. Neuf sont réunies au sein d'Entreprise & Prévention Réunion : Brasseries de Bourbon, Covino, Diageo Réunion, Isotier, Mascarin, Rhums Réunion, Sogim, Sorebra, Distillerie Chatel.



(1) Sur la base d'une unité d'alcool correspondant à 10 grammes d'alcool pur, il est recommandé de ne pas consommer plus de 2 unités d'alcool par jour pour les femmes, 3 pour les hommes, 4 pour les consommations occasionnelles et 0 au moins un jour par semaine et dans le cadre de situations à risque : grossesse, avant l'âge légal, conduite d'un véhicule, utilisation d'une machine dangereuse, etc. www.2340.fr
Cabinet spécialisé dans la recherche en sciences humaines et sociales Jeudevi (Jeunesse - Développement - Intelligents)


Opération 2340 en milieu étudiant à Chartres - Synthèse de l'évaluation

Principaux enseignements :

1. L'opération 2340 menée en milieu étudiant à Chartres a permis de mieux faire connaître les seuils de consommation, particulièrement celui des consommations occasionnelles (le '4'), ce qui était son objectif principal :


- 35,2% citent le seuil exact pour les femmes (2 unités/jour) contre 21,5% en amont de la campagne
- 26,9% citent le seuil exact pour les hommes (3 unités/jour) contre 11%
- 33,8% citent le seuil exact pour les consommations occasionnelles (4 unités/jour) contre 9%


2. La campagne a donné une occasion d'aborder le sujet Alcool et d'ouvrir le débat sur les risques :


- Près d'1 étudiant sur 2 estime que la campagne a permis un dialogue entre étudiants
- Et, pour 32,4% des interrogés, un dialogue avec les adultes


3. La campagne 2340 a été jugée positive avec des actions adaptées aux modes de consommation des étudiants pour près de la moitié des interrogés.


- Près de 2 étudiants sur 3 interrogés connaissent la campagne 2340
- La campagne a notamment touché les étudiants qui consomment plus régulièrement
- 1 étudiant sur 3 a participé au débat théâtral
- L'opération a été globalement jugée « bien », « instructive » et « ludique »


4. Néanmoins, l'impact de l'opération sur un changement à court terme des comportements des étudiants semble limité. Seulement 7,6% disent avoir modifié leur comportement et 6,2% leur consommation d'alcool.


Echantillon étudié :


L'enquête de pré campagne (1ère vague) a concerné 367 étudiants :
- Sexe : 59% de garçons et 41% de filles
- Principales formations : 52% en IUT, 19% en BTS/Prépa, 11% en Institut de formation, 7% en université, 5% en école de commerce

La seconde vague d'enquête a concerné 145 étudiants :
- Sexe : 57.2% de garçons et 42.8% de filles
- Principales formations : 61% en IUT, 16% en BTS/Prépa, 3% en Institut de formation, 12% en université, 1% en école de commerce

Parmi l'ensemble des étudiants de la seconde vague, les deux-tiers connaissent la campagne « 2340 » (63.4%).

Questionnaire pré-campagne administré en avril 2009, questionnaire post-campagne en décembre 2009




FERMER