Eliminer ses rondeurs grâce à la chirurgie

Des fois, il n'y a que cette solution pour faire disparaître les rondeurs corriaces. Mais choisissez bien votre intervention !

Publié le 28 juin 2006

Le sport ? C'est pas toujours efficace contre toutes les rondeurs... Les régimes ? Il sont encore plus faillibles que notre motivation à transpirer sur le terrain d'athlétisme. Alors, à bien y réfléchir, la chirurgie esthétique pourrait être la solution miracle des paresseux et paresseuses de ce 21ème siècle... Mais pour cela, il vous faudra bien choisir votre chirurgien (assurez-vous qu'il fait bien partie de l'Ordre National ou Départemental des Médecins) ainsi que votre intervention.

La lipoponction :

Un nom un peu barbare pour une intervention qui semblerait presque inoffensive, puisqu'elle se pratique sous anesthésie locale, et sans séjour prolongé à l'hôpital (du bon et du mauvais, puisque la nourriture infâme aurait sûrement permis de perdre quelques kilos...). C'est une intervention surtout pratiquée lorsqu'on veut se débarrasser des petites rondeurs disgracieuses du visage (les plus tenaces !), partie très sensible. Pour ne pas rentrer dans les détails techniques, on se contentera de dire que la lipoponction consiste à aspirer ces petites graisses de visage à l'aide de toutes petites aiguilles glissées sous la peau. Le truc, c'est que comme c'est assez minutieux, et que le visage est très délicat, il faut souvent faire deux à trois séances pour aboutir au résultat définitif.

La liposuccion :

Beaucoup plus connue (grâce à de nombreuses actrices et à cette chère voisine du dessus qui n'a décidément rien d'autres à faire de ses journées que vous raconter sa vie), elle est assez similaire à la lipoponction, à la différence près que cette méthode est employée pour faire disparaître les graisses du corps, et non du visage. Tout peut y passer (cuisses, fesses, ventre...), sans hospitalisation, bien qu'il faille parfois recourir à une anesthésie générale (et oui, là il ne s'agit plus de glisser des mini aiguilles, mais bien d'inciser pour aspirer la graisse). Mais bon, ne vous inquiétez pas, pas de dégât point de vue esthétique, puisque les cicatrices sont vraiment très discrètes. A moins que ce soit le collant gainant que vous devrez porter un mois après l'intervention, qui vous rebute...
FERMER