La région Centre, terre d'élection du 10ème Raid Cyclo FNASCEE pour la Sécurité Routière du 6 au 12 juin

Le dixième raid cyclo pour la Sécurité Routière se déroulera du 6 au 12 juin 2009 de Vatan (Indre) à Déols (Indre) en empruntant chacun des départements de la région Centre.

Publié le 04 juin 2009
La région Centre, terre d'élection du 10ème Raid Cyclo FNASCEE pour la Sécurité Routière du 6 au 12 juin
Près de 250 cyclistes venant de tous les services du ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire se relaieront pour parcourir, par équipes de 5 ou 6, les 1 200 km proposés par le trajet.


L'organisation est assurée conjointement par la FNASCEE (Fédération Nationale des Associations, Sportives, Culturelles et d’Entraide de l’Equipement) et les ASCEE (Associations Sportives, Culturelles et d’Entraide de l’Equipement) de la région Centre .

Créé en 1989, cette manifestation s’inscrit dans la durée. Tous les deux ans, l’esprit d’équipe qui anime la fédération mobilise plus d’un millier de bénévoles autour des mêmes objectifs : organiser une manifestation de qualité et sensibiliser aux enjeux de la sécurité routière, enfants et adultes, via cette manifestation. L'édition 2009 voit apparaître une part développement durable avec différents ateliers sur le thème et la présentation d'un trike solaire. L'objectif principal est de sensibiliser le public sur l'utilisation des modes de déplacement doux.


Au coeur de l’édition 2009, parrainée par Laurent BEZAULT, ancien cycliste professionnel et Philippe STREIFF, ancien pilote de Formule 1, ce sont notamment les « usagers fragiles»: piétons, deux roues et les jeunes qui seront la cible de cette action. Pour cela, un village « Sécurité Routière-développement durable » est organisé à l'arrivée de chaque étape du raid. Il propose animations clownesques, conférences et tables rondes, expositions, démonstrations, etc.…. Afin de sensibiliser un maximum d'enfants, le ministère de l'Education Nationale via les rectorats a présenté la manifestation dans les établissements scolaires des départements concernés. Entre 500 et 750 enfants sont attendus sur le village par demi-journée.



FERMER