Rendez-vous en Espagne pour la Fiesta de San Fermin !

La Fiesta de San Fermin figure parmi les plus grandes fêtes d’Espagne qui transforme la ville de Pampelune en un gigantesque parc d’attraction où les courses de taureaux sont à l’honneur.

Publié le 29 mars 2013

Chaque année, des milliers de visiteurs se rendent dans cette province de Navarre où les rues se transforment de jour comme de nuit en lieux de fête incontournables. Courses de taureaux, processions animées ainsi que festivités en plein air sont au programme. Coutume oblige, pendant neuf jours, les habitants de la ville sont vêtus de costume blanc et d’une écharpe rouge et se laissent immerger par l’esprit de fête.

Le 6 juillet, à midi, une foule immense se rassemble devant l'hôtel de ville attendant le « chupinazo » qui marque l'ouverture officielle du festival. Une explosion de joie se fait entendre de toute part mais il faut attendre le lendemain pour assister aux premières courses de taureaux. Ainsi, au deuxième jour de célébration de la fête et dès 8 heures du matin, le Santo Domingo ouvre les portes de ses enclos où les taureaux quittent les corrals pour courir sur un parcours de 825 mètres en l'espace de trois minutes. Durant cette brève mais intense course sur un trajet qui conduit les taureaux jusqu'aux arènes, des milliers de personnes prennent le risque de courir devant les bêtes. Toutefois, avant de se lancer, les courageux coureurs font appel à San Fermin en invoquant des louanges devant la grotte située dans la Cuesta de Santa Domingo.

Ce passionnant rituel de course de taureaux se répète chaque jour du 7 au 14 juillet. Les différents moments de la course sont indiqués par les fusées. Alors que le premier coup annonce l'ouverture des portes des corrals, le second indique la sortie de toutes les bêtes, tandis que le troisième signale que les animaux sont tous dans l'arène et enfin le quatrième précise qu'ils ont déjà regagné les torils.

Mais en dehors de ces courses de taureaux, de nombreuses distractions se poursuivent tout au long de chaque journée. Les rues de la ville sont traversées par des défilés de gigantes et de cabezudos, littéralement traduits par géants et grosses têtes. De nombreux bals populaires, des spectacles de danse, des concerts ainsi que des corridas de taureaux sont programmés pour le plus grand plaisir de tous les festivaliers.

L'attraction de la vie nocturne de Pampelune durant ce célèbre festival est irrésistible. Alors que les feux d'artifice brillent haut en couleur sur le ciel de la ville, les habitants mais aussi les touristes se rendent dans les nombreux bars et clubs de la ville pour se divertir et faire la fête jusqu'au petit matin.

Le 14 juillet à minuit, il est temps de faire ses adieux à la Fiesta de San Fermin. A cet effet, toute la foule se réunit sur la grande place de l'hôtel de ville pour la cérémonie de clôture des fêtes et entonne mélancoliquement toute la nuit le célèbre cantique « Pobre de mi » !


FERMER