Repérer les arnaques pour un logement étudiant

Dans la précipitation, les jeunes étudiants se retrouvent parfois confrontés à des escrocs qui n'hésiteront pas un instant à profiter de leur situation pour leur extorquer de l'argent. Et cela n'arrive pas qu'aux autres !

Publié le 27 février 2014
Repérer les arnaques pour un logement étudiant

Dans la précipitation, les jeunes étudiants se retrouvent parfois confrontés à des escrocs qui n'hésiteront pas un instant à profiter de leur situation pour leur extorquer de l'argent. Et cela n'arrive pas qu'aux autres !

  • Attention à l'arnaque au mandat cash !

Depuis quelques années déjà, l'arnaque au mandat cash sévit sur les sites d'annonces en ligne. Le principe ? Des propriétaires qui proposent un loyer très bas pour leur bien justifient qu'ils ne souhaitent pas laisser ce dernier vide. Pour cela, ils vont demander à l'étudiant une preuve de solvabilité et un dépôt de mandat cash urgent à la Poste. Dès lors, les escrocs vont récupérer le code remis à la personne ayant effectué le dépôt. Ils ne donneront plus signe de vie à l'étudiant mais l'argent ne pourra plus être récupéré. Même en portant plainte, il n'y a que très peu de chance que cette dernière aboutisse. Attention donc car même les sites de logement et de petites annonces comme Leboncoin.fr ne sont pas épargnés ! Restez donc très vigilant et n'acceptez jamais quelque chose qui vous paraît trop louche.

  • Les marchands de listes sévissent aussi

Une autre arnaque mais pas des moindres : les marchants de listes ! Vous trouvez un « professionnels » de l'immobilier qui vous propose de vous mettre directement en contact avec des loueurs une fois que vous aurez déterminé vos critères de recherche. Comme tout agent immobilier en somme. A l'exception près qu'ils vont alors vous proposer une liste de biens qui correspondront plus ou moins à votre profil. Mais pour obtenir cette liste, ils vous demanderont de vous acquitter de sommes allant de 150 à plus de 500 euros mais cela reste généralement moins cher que les agences immobilières qui demandent un mois de loyer. Cependant, ne vous y fiez pas ! Car vous allez avancer l'argent mais rien ne vous garantie que vous aurez un logement ! Par ailleurs, les marchands de listes peuvent déjà avoir vendue la même liste à plusieurs clients... Vous pouvez donc vous retrouver à 7 voire 10 personnes à faire la visite dans les jours qui suivent pour une seule place.

  • Quelques conseils pour éviter les arnaques

- Lorsque vous recherchez un bien à louer sur le net, vous devez éplucher les annonces et ne pas croire aux annonces qui ont l'air trop belles pour être vraies comme un loyer très faible par rapport au prix du marché.

- N'envoyez jamais d'argent pour une réservation pour n'importe quelle raison que ce soit. Attention également aux photos que vous pouvez voir dans les annonces !

- Vous devez impérativement faire une visite sur place afin de vous assurer que les photos correspondent bien au lieu.

- Vous devez également vous méfier des « agences » qui vous demandent d'envoyer vos photocopies de papiers d'identité avant d'avoir commencé à monter un dossier.

- Enfin, préférez un paiement par chère ou par virement bancaire et n'avancez jamais d'argent avant d'avoir visité. Le paiement en avance pour une réservation est interdit !


Les litiges


Si vous n'avez pas suivi scrupuleusement tous nos conseils, il se peut que vous aillez des litiges avec votre propriétaire. En effet, la plupart des locations sont régies par la loi du 6 juillet 1989. Cette loi fixe les obligations des bailleurs et des locataires. Elle définit les limites pour préserver les intérêts de chacune des deux parties.


FERMER