Le Ski-Joering tout-terrain !


Après le Ski-joering sur neige, ski aux pieds et tracté par un cheval, voilà une autre manière de pratiquer la glisse en toute saison et avec un cheval : sur l'eau, sur terre et même avec des obstacles... le Ski-joering tout-terrain !
Le Ski-Joering tout-terrain !

Le ski-joëring est un sport de glisse qui se développe de plus en plus en France.

Ce sport d'origine Scandinave dont le terme signifie : « ski tracté » est un mélange d'attelages équestres et de ski.

Au départ, cette pratique de « ski équestre » vient des paysans, qui s'en servaient comme d'un moyens de transport et de travail. Ce sont les Suisses qui l'ont développé en premier, dans un but touristique et compétitif avec notamment la création des fameuses courses de St Moritz.

La pratique de ce sport a été reconnue assez récemment par la Fédération Française d'Equitation qui la décline en 2 spécialités :

Sur neige et tout-terrains.


Le skieur, qui est tracté par son cheval est appelé « skieur-meneur ». Ce type de pratique permet au skieur-meneur de glisser sur n'importe quel type de terrain.

Bonne nouvelle, si vous n'êtes ni un pro de ski ou de roller et que vous n'êtes encore jamais monté à cheval, ceci n'est pas un obstacle à la pratique de ce nouveau sport !

En effet, il n'est pas nécessaire d'être cavalier, dans la mesure où la pratique du Ski-joering est encadrée et sécurisée par des chevaux dressés.

Si vous avez déjà un bon niveau de roller ou que vous maîtrisez déjà les techniques de glisse, vous progresserez beaucoup plus vite et atteindrez rapidement un niveau d'autonomie !


La première chose à apprendre : Maîtriser son équilibre !

Après à vous les virages, slalom, sauts et plaisir de la vitesse et de la glisse !



Pour la pratique « autre terrain », ce sont des ski-roues ou chenillettes qui se chaussent avec des chaussures de skis traditionnelles qui sont utilisées.




• Les skis-roues :

Ils sont efficaces sur terrain dur et homogène, ils sont peu bruyants et leur qualité de roulement les rend particulièrement confortables.


• Les chenillettes :

Elles offrent de bonnes qualités de franchissement. On les utilise sur les terrains légèrement accidenté et peu homogène.

Elles sont bruyantes et offrent une qualité de roulement peu confortable.

Attention au risque de blocage sur le sable !



À savoir,

Le terrain doit être suffisamment dur et homogène pour que les skis-roues ou les chenillettes puissent rouler correctement.

Il est préférable que le terrain soit plat ou de faible inclinaison.

Le terrain offrant le meilleur compromis pour le confort du cheval et du skieur-meneur reste la plage à marée basse.

Côté matériel pour le meneur, il faut prévoir des équipements de rollers, tels que coudières et genouillères pour éviter tout risque de blessures.

Portez des lunettes pour protéger vos yeux des projections.

Le port du casque est indispensable pour les jeunes et vivement conseillé pour les adultes, notamment à cause de la vitesse.



Où pratiquer : Clubs d'attelage équestre.
Date : En toutes saisons.

En savoir plus Publié le 09 septembre 2008

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Tendance

Tendance

Séjour étudiant et voyage étudiant : découvrez ici les tendances pour les étudiants et jeunes branchés avec par exemple les escapades funbreak, les virées à ibiza, les week end techno, les mouvements flash mob, metro party, ou encore la kazantip...

A LIRE ÉGALEMENT

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
FERMER