Ingésup propose une formation pour lutter efficacement contre les attaques des Hackers

Un sujet d'actualité!

Publié le 03 février 2014

Données personnelles de 800 000 clients d'Orangedérobées, piratage de Skype par l'armée électronique syrienne, 4,6 millions de comptes Snapchat hackés,... Selon une étude menée en avril 2013 par B2B International, neuf entreprises sur dix ont connu un incident de sécurité externe au cours des douze derniers mois. Parallèlement à cela, le Norton Report de 2013 indique que 41% des français utilisateurs de smartphones ont déjà été victimes d'actes de cybercriminalité. Ainsi, les délits commis sur les systèmes d'information et les réseaux informatiques et téléphoniques ne cessent de s'amplifier chaque année.

Très sensible au piratage de données personnelles et aux cyber-attaques, Ingésup place la sécurité des systèmes d'information au centre de son programme pédagogique. En partenariat avec l'EC-Council (International Council of E-Commerce), organisme spécialisé dans la cyber sécurité, l'école dispense des cours sur la sécurité. Un laboratoire « Réseau et sécurité » est aussi mis en place et géré par des étudiants pour approfondir leurs connaissances. A travers des projets et des conférences techniques sur lesquels ils travaillent, ils mettent en pratique des techniques de prévention et de protection s'adaptant aux problématiques de hacking actuelles.

Outre cela, ils bénéficient de la formation et de l'accès à la certification « Cyber-Sécurité » CEH (Certified Ethical Hacker). Le passage de cette certification phare est proposé aux étudiants de 3ème année (ING 1), et les frais de passage sont entièrement pris en charge par l'école.

Enfin, Ingésup invite ses étudiants à organiser et à participer à des événements liés au Hacking et à la sécurité ; comme par exemple la St'Hack qui est organisée sur le site de Bordeaux (dont la prochaine édition aura lieu le 14 mars prochain), ou encore la Nuit du Hack et Hack In Paris. Ces événements donnent la possibilité aux étudiants de suivre des conférences et des ateliers pour mieux appréhender les différentes techniques de hacking actuelles, ainsi que de participer à des concours CTF (« Capture the Flag ») qui consistent à découvrir des failles de sécurité dans des applications. Même Paris organise pour 2014 son propre événement sécurité.


FERMER