Rechercher un parc d'attractions

Roc-aux-Sorciers

Grottes et gouffres > Poitou-Charentes
Le Lascaux de la sculpture


Roc aux Sorciers : une frise sculptée de 15000 ans

Angles sur Anglin, classé parmi les plus beaux villages de France, abrite un trésor de l'art préhistorique : une frise gravée, peinte et sculptée de près de 20 mètres ! Le centre d'interprétation du Roc aux Sorciers vous propose d'admirer cette oeuvre de l'art pariétal, mais aussi de vous plonger dans l'époque grâce à une mise en scène recherchée et surprenante. Un retour époustouflant au temps de nos ancêtres ! Le parc vous propose également visites guidées, conférences, ateliers pédagogiques et activités diverses.

hébergements
restaurants
calendrier / tarifs

Le parc

En résumé

1 frise sculptée, gravée et peinte il ya 15 000 ans
1 oeuvre majeure de la préhistoire
1 frise de plus de 20 m restituée grandeur nature en 3D
Au coeur de l'un des plus beaux villages de France

Le parc

Le site original est un abri-sous-roche orné de sculptures pariétales datant du Paléolithique supérieur, plus précisément du Magdalénien moyen (occupation attestée il y a 15 000 à 14 000 ans). Il porte le nom de Roc-aux-Sorciers, bien avant la découverte du gisement archéologique, en raison d'une légende locale selon laquelle les sorciers et sorcières se réunissaient en cet endroit. La frise sculptée est aujourd'hui protégée par une construction réalisée par l'Etat, propriétaire du site, sous la direction de l'architecte en chef et de la direction régionale des affaires culturelles de Poitou-Charentes. Le site reste fermé au public pour des raisons de conservation. La frise sculptée est exceptionnelle par la maîtrise technique dont ont fait preuve les sculpteurs préhistoriques mais aussi par la qualité des œuvres, le rendu des détails anatomiques, la puissance qui s'en dégage, notamment grâce aux volumes intelligemment mis en valeur par le jeu des lumières. Les figures sont très réalistes, animalières ou humaines. Ces dernières étant très rares dans l'art paléolithique, renforcent le côté original du site. La paroi offre un art monumental sculpté, mais aussi un art plus discret gravé. Les fouilles ont mis en évidence une importante occupation humaine associée à cet art pariétal, ce qui est également très rare. Les couches archéologiques ont livré d'importants foyers au pied des sculptures ainsi qu'un matériel riche, composé d'art sur objets, de parures, de lampes en calcaire, de godets à peinture, d'outils en silex, os, bois de renne et ivoire de mammouth. Les fouilles ont livré de nombreux blocs décorés de sculptures, peintures et gravures, provenant du plafond effondré. Ces quelques centaines de blocs sont actuellement conservés au Musée d'Archéologie Nationale à Saint-Germain-en-Laye. La qualité technique et figurative des représentations et les dimensions de la frise conservée sur une vingtaine de mètres, constituent un art monumental unique au monde pour la période du Paléolithique supérieur. La force de ces figures provoque à leur observateur, un véritable choc émotionnel. Mais le sens de ces représentations nous échappe. Les figures animalières sont animées. Chevaux, bouquetins et bisons sont en mouvement. Plusieurs thématiques se superposent. Les représentations humaines, rares dans l'art paléolithique, sont ici très nombreuses et s'insèrent parfaitement dans le dispositif pariétal. Le mouvement général des figures, les jeux de mises en scènes évidents montrent que cette frise pouvait être perçue dans son ensemble. Tandis que les nombreux anneaux creusés dans le calcaire de la paroi, permettant d'attacher des liens et peut-être de tendre des peaux (?), incitent à penser que des parties de la frise pouvaient être cachées, créant ainsi des aires d'occupation domestique et artistique différentes. Vue dans son ensemble ou de manière segmentée, cette frise est en contact étroit avec les occupants du lieu, en lien étroit avec la vie domestique, la vie quotidienne. L'abri sous-roche ouvert sur le paysage et à la lumière du jour, montre un art en prise totale avec son univers extérieur. Cette réalité a fortement marqué la pensée sociale et imaginaire des populations magdaléniennes qui ont créé cette frise, ici, au Roc-aux-Sorciers.
2, route des Certeaux - 86260 Angles-sur-l'Anglin

Téléphone

05 49 83 37 27

Site internet

www.roc-aux-sorciers.com

Membre du SNELAC

non
FERMER