Actualité Logement
Les informations utiles

La location avec option d'achat

Les formalités

La location avec option d’achat (LOA), appelée aussi leasing, location avec promesse de vente ou crédit-bail, est utilisée pour l’achat de voitures, bateaux, caravanes…
Contrat de location : de nouvelles règles

Les formalités

Depuis le 1er août 2015, un contrat-type de location encadre les contrats de location signés ou renouvelés entre le locataire et le bailleur à compter de cette date.
Immobilier : 10 jours pour renoncer à un achat

Les formalités

Depuis le 8 août 2015, les particuliers qui achètent un logement disposent d’un délai de dix jours pour se rétracter après la signature d’une promesse ou d’un compromis de vente. Ce délai était précédemment de sept jours.
Aide logement étudiant ? APL : Aide Personnalisée au Logement

Aides

L'APL (Aide Personnalisée au Logement) est une aide financière qui permet de faire baisser le montant du loyer ou de la mensualité d'emprunt immobilier. Tout le monde n'a pas accès à cette aide, puisqu'elles est attribue en fonction de plusieurs critères.
Immobilier : les aides au logement, une fausse bonne idée ?

Les formalités

Selon une récente étude de l'Insee, les aides aux logements versées aux locataires, soit 15,8 milliards d'euros en 2012, peuvent entraîner une hausse des prix des loyers et annuler ainsi les objectifs sociétaux de ces aides.
Un taux de 2 % pour les PEL ouverts en février 2015

Les formalités

Le ministre des finances a annoncé jeudi 15 janvier que le taux de rendement des PEL souscrits à partir du premier février 2015 serait de 2 %, contre 2,5 % actuellement. Et en contrepartie, le taux du crédit adossé à ce produit d'épargne serait réduit à 3,20 % contre 4,20 % actuellement.
Le PEL : un placement ouvert à tous

Les formalités

Le plan d’épargne logement peut être ouvert par une personne majeure ou mineure, dans la limite d’un plan par personne(par exemple, un couple avec deux enfants peut ouvrir quatre PEL).
Taxe d'habitation et taxe foncière

Les formalités

La taxe d'habitation et la taxe foncière sont également appelées "taxes ménages", car ce sont les ménages qui en sont redevables, par opposition aux impôts économiques qui touchent essentiellement les entreprises.
FERMER